mardi 23 décembre 2014

UNE SEMAINE DE VACANCES, DEUX POSSIBILITÉS.

Dans quelques jours je pars pour une semaine de vacances. Une semaine!!!! Ça fait des années que c'était pas arrivé, et c'est prévu depuis juillet: autant vous dire que je suis à deux doigts de me faire pipi dessus tellement je suis pressée.

Malheureusement, depuis que les produits de beauté sont devenus une obsession pour moi, il m'est de plus en plus difficile de désigner ceux qui auront la dure tâche de remplir mon vanity pour deux ou trois jours. Alors une semaine, vous imaginez bien que c'est aussi facile pour moi que de devoir choisir entre regarder True Blood ou regarder Vikings en pleine période de "d'envie de rinçage d'oeil intense". 




Pour les soins, que ce soit côté hygiène ou cheveux, ou que sais je encore, j'ai pioché dans mon stock de miniatures, qui commençait à prendre la poussière trop de place. Pour ça, je suis parée.
Mais le maquillage...
Non mais c'est juste que quand on possède des dizaines de trucs, et que chacun d'entre eux nous faire dire "haaaaaaan ouiiii celui là je l'adoooore!! C'est mon préféré!!", évidemment, on se dit que choisir entre Ragnar Lothbrok ou Eric Northman, c'était foutrement plus facile (décidément, je le mentionne souvent ce Ragnar, ça va commencer à devenir à peine obsessionnel)

J'ai tout de même réussi à faire deux sélections. L'une étant beaucoup moins adaptée au voyage (et à la valise qu'on essaie d'alléger au maximum pour pouvoir la remplir un max une fois sur place).
Pesons le pour et le contre.



Le teint:
D'un côté la poudre, ma favorite au quotidien. De l'autre, le Teint Encre de Peau YSL et la poudre HD MUFE, combo parfait pour une peau magnifaïque du matin au soir.
Léger et compact d'un côté, lourd et encombrant de l'autre..
Mais franchement, me trimballer un gros flacon + une poudre, c'est tout sauf raisonnable: mon teint de vacances sera poudré un max et aura droit à sa petite retouche dans l'aprèm. Ca me fera plus de place pour ramener du make up introuvable en France des souvenirs.



Les fards à paupières:
Bah oui, moi j'en mets quasiment à chaque fois que je me maquille, et les vacances n'y échapperont pas.
J'ai le choix entre celles contenues dans la palette The Balm Jovi, dont j'avais affirmé ici même que c'était la palette parfaite pour partir en voyage, et la palette Country de Too Faced, qui me semble particulièrement adaptée à la saison et aux rouges à lèvres que j'ai prévu d'emporter...

L'une est parfaite pour le voyage, et l'autre a ma préférence "esthétique"...


Et quand on y regarde de plus prêt, la Balm Jovi présente des couleurs qui se rapprochent un peu de celles de la Country....
Bon, vous allez commencer à vous dire que cette histoire de Plouf Plouf c'était joué d'avance et que mon choix était aussi prévisible que de savoir si je préférerai claquer 500 euros chez Sephora ou chez Decathlon, mais attendez...c'est peut être pas aussi simple que ça.. (tu parles!)








Le blush (et l'highlighter..)
Je ne suis pas obsédée par le blush au point de vouloir en emporter 2 ou 3 différents.
Du coup, j'hésite entre celui contenu dans the Balm Jovi ou mon Shiseido poudre Satin Lumineux or308, qui est à la fois compact, magnifique, et a une très bonne tenue...
L'Highlighter,je m'en passerais bien, mais vu que la palette The Balm en contient un (trèèèèès proche du Mary Lou Manizer), à choisir entre la palette ou le blush et la miniature de Mary Lou qui ne résisterait surement pas à ce voyage mouvementé dans son packaging mignon mais en carton...ben ouais, je suis obligée de dire que la palette l'emporte une fois de plus.



Le mascara:
La valeur sûre? Ou la miniature jamais testée?
Vous allez me dire "mais si t'as peur qu'il te convienne pas ce mini mascara, pourquoi tu le testes pas avant de partir??" 
Parce que j'ai cette envie ridicule de "l'inaugurer" une fois sur place, quitte à m'en mordre les doigts (et ce sera une bonne excuse pour aller acheter un mascara "UK exclusive" histoire de me consoler".
Juste une histoire d'opportuniste en fait.
Bim! Ce sera mon mini mascara Marc Jacobs Omega Lash.




La base pour fard à paupières:
J'en mets à chaque fois, sinon rien ne tient plus de deux heures. J'utilise la Shadow Insurance de Too Faced depuis toujours, mais j'ai un miniature de la Primer Potion d'UD, dont je ne raffole pas de la texture.
Beh ouais, moi je préfère la Too Faced. 
Mais je me dis que si elle ne part pas en vacances avec moi cette fois, elle va rester au fond d'un tiroir 3 ans alors je vais lui infliger une semaine de test, et qui sait, peut être que je changerai d'avis!!





Le crayon:
Ouep, point d'eye liner pour moi: crayon, crayon, et crayon! 
Mais crayon MUFE miniature noir? Ou crayon double embout Estée Lauder (un côté noir un côté brun)?

Honnêtement, je chipote là, parce que c'est pas un crayon qui va changer grand chose, mais juste par principe, le MUFE est une miniature, et j'adore la texture de ces crayons, donc c'est comme s'il n'attendait que ça, de partir en vacances. Oh à foirce d'écrire ça je vais vraiment me faire pipi dessus, il me taaaaaaarde!!!







Finalement, mon choix s'est porté sur la sélection la plus raisonnable. C'était prévisible non?
Mais il manque des choses...des choses qui ne m'ont pas posé problème. Soit parce que je n'en utilise pas deux différents, soit parce que j'y ai réfléchi un bon moment et que je ne changerai pas d'avis (ou comment mettre trois semaines à choisir les rouges à lèvres qui vont squatter mon sac main une semaine. Oh la superficialité de la fille...)



Le correcteur de teint soyeux de Shiseido, que j'utilise exclusivement depuis un peu plus d'un an.
Un baume à lèvres Eos. Je vous en reparle très vite de ceux là, mais pour faire court: ils sont excellents, et c'est celui à la fraise qui me suivra!
Les rouges à lèvres: j'en ai choisi trois...oui, je sais, un seul aurait pu suffire, mais que voulez vous, j'aime changer. Le Rebel de Mac, Mia Wallace d'Urban Decay, et Ole Flamingo de Bourjois coloreront mes lèvres chacun leur tour (non, pas dans la même journée...quoi que ça m'arrive des fois...)

Du coup, ma valise ne sera pas trop encombrée, non?! Attendez, je reviendrai peut être vous montrer tout ce que j'emporte, et vous pourrez me jeter des cailloux à ce moment là (mais gardez en pour m'en jeter après le Haul de la honte que je vous prépare. Ben ouais, Londres en période de soldes, même si c'était pas prémédité, ça va forcément faire mal...)

Et vous, quand vous partez en vacances, vous faites attention à la quantité et au poids, ou vous vous lâchez complètement?

jeudi 18 décembre 2014

Et vous, vous êtes plutôt Cindy-Lou? Ou Mary-Lou?

Si un jour on m'avait dit que je ferai un article sur les Highlighters je me serais gaussée comme jamais: "High quoi? C'est quoi ça? Pourquoi tu voudrais faire briller ta gueule comme un sapin de noël alors qu'on est en juillet?!"




Puis, de fil en aiguille, et de blogueuse en blogueuse, j'ai changé d'avis, et commencé à convoiter la bête. Voyant le résultat sur certaines personnes (y'en a qui en abusent vraiment trop, mais ça, ça ne regarde que moi), je me suis dit que ça apportait vraiment quelque chose.
De la lumière, du relief, plus de vie et plus de bôôôté par dessus mon teint de merde: moi aussi j'en voulais.




Mais trop occupée à claquer toute ma tune acheter tout ce dont j'avais besoin dans d'autres catégories, j'ai mis très longtemps avant d'en acquérir un.
Heureusement, Birchbox a entendu ma détresse (et c'est pas souvent que je dirai ça, profitez en) et un jour, a glissé une miniature du Mary-Lou Manizer dans mon pochon.
Le jour où j'ai découvert ça, j'ai cru que c'était juste un fard à paupières... En y regardant de plus près, j'ai vu que c'était avant tout un highlighter. Ô gloire!!! Enfin j'allais pouvoir expérimenter l'art de la pommette bombée à grands coups de brillant en poudre. 




Les premiers pas ont été...mhmmm...comment vous dire, appliquer ça au doigt avant d'aller affronter le grand soleil en plein centre ville bondé, on aurait pu rêver mieux comme première approche.
Erreur que je n'ai pas reproduite. J'ai regardé comment elles faisaient, les autres, les blogueuses brillantes (au propres comme au figuré, oh oh oh...quelle blague). J'ai réussi à y aller avec subtilité, et j'ai adoré le résultat.



Ce n'est pas quelque chose que j'intègre à ma routine maquillage quotidienne, mais lorsque mon teint est assez bien réussi et que j'ai envie de "la totale", je dégaine mon mini Mary-Lou.
Ce qui fait que malgré la petite taille de la miniature, je n'en étais pas encore arrivée à bout lorsque Beautéprivée a balancé une vente The Balm qui a fait mal à beaucoup de monde il y a quelques semaines.

Et devinez qui je vois à un prix complètement dingue?!? Mary-lou, dans son boîtier full size que je ne pensais jamais acheter tant que le mini n'était pas usé jusqu'à la moëlle. 
Mais à côté de Mary-Lou, il y avait aussi Cindy-Lou, et Betty-Lou... tentant. Tentant.
J'ai fourré Mary-Lou et Cindy-Lou dans mon panier et dit à Betty-Lou qu'elle était bien trop foncée pour mon teint de Mère Noël en hypothermie, et j'ai attendu patiemment qu'elles débarquent à la maison.




Après m'être réjouie de pouvoir enfin tremper mes doigts dans le vrai, le grand, le gros boîtier plein de poudre beurrée de Mary-Lou, j'ai pu jeter un oeil à Cindy-Lou, et j'avoue qu'au premier abord, je me suis dit qu'il était foutrement rosé quand même!!

Mary-Lou est une sorte de champagne doré qui n'apporte que de la lumière sur votre visage lorsque vous l'appliquez avec parcimonie. Mais Cindy-Lou...avant de le tester je me suis dit que sur ma peau ça allait plus avoir l'effet d'un blush trèèèèèèès trop lumineux que d'un highlighter.
Et c'est là que je remercie mes joues et tous les alentours de posséder une certaine rougeur naturelle permanente qui permet à Cindy-Lou de faire son job sans faire d'explosion de paillettes roses sur mes pommettes. 




Le packaging..bon, The Balm hein, on commence à connaitre, mignon rétro, drôle, toussa toussa..et alors que je pensais qu'il serait plus lourd et plus épais, je suis ravie de voir que le boîtier est à la fois assez léger et compact, mais résistant.
Que ce soit l'une ou l'autre, la texture est top: une poudre hyper crémeuse, et avec 8,5g de produit dans chaque, autant vous dire que j'ai de quoi briller pendant des siècles. 

Alors maintenant que je me suis frottée aux deux, lequel a ma préférence? 
Sans grande surprise, je dirai Mary-Lou.Peut être tout simplement parce que je le trouve beaucoup plus polyvalent que Cindy-Lou. En highlighter il se marie avec tous les maquillages, et n"importe quelle couleur de blush. Ce qui n'est pas le cas de Cindy-Lou, qui est trop rosé.
En fard à paupière, Mary-Lou déchire tout. Sur toute la paupière ou seulement en touche illuminatrice, il est génial. Cindy-Lou, encore à cause de sa couleur, est plus difficile à apprivoiser sur les yeux, mais ce n'est pas incompatible!!

Mettre de l'highlighter n'est pas encore un réflexe, et n'est de toute façon pas toujours adapté à mon maquillage quotidien (pourtant des fois, je charge!! Croyez moi!), mais avec ces deux là, je suis parée. Le fini est parfait, la tenue est excellente, et en plus d'être plus ou moins polyvalents, ils sont assez modulables pour pouvoir se permettre de les utiliser quelle que soit l'occasion.
A tel point que si je venais à tomber sur Betty-Lou à un prix dérisoire je serais capable de le prendre, juste pour tous les avoir...

Et vous, l'highlighter? Ça vous parle? Vous avez déjà testé ceux de The Balm?




lundi 15 décembre 2014

TAG: Mes contradictions beauté!!

Contradictions? Beauté? Taguée par Séverine du blog Pimpante et Rafraîchie?
Evidemment que je vais le faire!! 
Et comme je vais faire assez de blabla en répondant aux questions, je vous propose de commencer de suite!! (ça vous change hein?!)

1 - LE TRUC QUE TOUT LE MONDE AIME SAUF MOI:


Pas un blush crème à l'horizon!!

Je ne pense pas être la seule à ne pas aimer ça, mais étant donné que je vois quasiment tout le monde dire "oooh c'est une tuerie!" et "la révolution quoi!!"..De quoi je veux parler? Les blushes crème. Que ce soit en stick, en pot, où que sais je encore, moi, je n'aime pas ça. 
Pourquoi? Parce que le plus souvent je me maquille avec un fond de teint en poudre, et que j'ai déjà les joues rouges, alors le blush crème, tapoté ou étalé, il déplace tout, et en plus de gâcher tout le boulot, ils ont tendance à révéler mes joues de poupée russe alcoolique. Génial. Donc non merci. Vous pouvez leur jeter autant de fleurs que vous voudrez, ce n'est pas pour moi.

2 - LE TRUC QUE PERSONNE N'AIME SAUF MOI:


Aaaaaaah les fonds de teint poudre.....
Je ne sais pas comment dire ça sans que ce soit "peu flatteur", mais je pense que ce sera plus évocateur décrit comme ça: le teint mega mat, voire terne. 
Je ne recherche pas la lumière en me maquillant le teint, mais à virer le gras, à le garder sous une couche de poudre pas trop "plâtreuse" mais couvrante. Les fonds de teint liquides à effet "glowy" ou "dewy", non merci, d'autant plus qu'ils sont difficilement compatibles avec une peau qui brille. Alors la base de mon teint n'est peut être pas lumineuse quand je me maquille, mais un petit blush irisé me suffit pour redonner un peu de vie à tout ça. 

3 - LE TRUC QUE JE N'UTILISE JAMAIS MAIS QUE JE NE PEUX PAS ME RÉSOUDRE A JETER:



Il s'agit d'une des premières palettes que j'ai achetées. Et une palette "de luxe" en plus de ça! 
Un quad de fards à paupières Guerlain, qui, en plus d'être assez vieille, n'est pas compatible avec mes yeux: à chaque fois que j'en ai mis, mes yeux piquent, pleurent, me donnent l'impression d'être malade. Une petit réaction allergique, si on peut dire ça. Mais jeter ça? Putain c'est une palette hors de prix!!! Hors de question, elle fait partie de ma collection, elle y reste.

4 - MON ROUGE A LEVRES FLASH PREFERE ET MON ROUGE A LEVRES NUDE PREFERE:



Pour le "flash", le choix est dur...c'est ce que je préfère porter.. J'ai hésité entre plusieurs, mais j'en ai choisi un qui soit parfait sur tous les plans: couleur, confort, tenue, packaging...Parfait je vous dis!!! Il s'agit du Fuchsia Irrésistible de Givenchy. Malheureusement, je n'arrive pas toujours à l'accorder avec mon teint, trop souvent capricieux, mais quand c'est la teuf sur ma tronche, je fais péter le Givenchy, et là, ouaaaaaah!!!



Le nude a été assez facile a choisir. Les nudes ne doivent représenter que 10% de ma collection de rouge à lèvres, et celui qui a ma préférence est un Vernis à Lèvres Yves Saint Laurent, de la gamme Rebel Nude: le numéro 101 Nude Provocateur. Mes lèvres en mieux et en plus glossy en fait. Avec un soupçon de micro nacres violettes qui lui donnent des reflets magnifiques au soleil. J'adore.

5- JE SAIS QUE C'EST MAL MAIS:


Et quand c'est pas avec les doigts, c'est avec un patch! Comment ça c'est dégueu?!?
Si je vous disais "je dépense bien trop d'argent dans les cosmétiques" ce serait franchement trop facile, alors je vais miser sur le dégueu pour varier un peu:
Je sais que c'est mal, mais je ne peux pas m'empêcher d'essayer de virer mes points noirs en suivant la même méthode que pour des boutons bien mûrs (qu'il faudrait ne pas toucher non plus d'ailleurs...hum..). Ben ouais, je sais, ça n'améliore rien, loin de là, mais plus ça va, plus j'en ai, et je n'ai pas encore trouvé de méthode pour m'en débarrasser durablement, alors quand je vois que ça ne demande qu'à sortir: je les fais sortir. Ni plus. Ni moins.

6 - JE DEVRAIS PEUT ETRE MAIS...

Nettoyer mes pinceaux plus souvent? Acheter moins de maquillage?
Mouais, ça aussi, mais en fait je pense que le plus important serait de laisser respirer ma peau plus souvent. Généralement, le dimanche, c'est zero maquillage. Le reste du temps, je le fais parce que j'aime ça, je pourrais très bien aller bosser sans maquillage, mais il suffit que je me plante devant mon miroir, même en me disant "aujourd'hui, juste du mascara, et hop!" pour me tartiner cinq produits pour le  teint et sept produits pour les yeux sur la gueule..
Je sais qu"une période sans maquillage ferait du bien à ma peau. Lorsque j'ai été malade il y a un petit moment j'ai passé quasi deux semaines sans maquillage, et mon teint était nettement plus beau. C'était peut être aussi du à l'absence de stress due au fait de ne pas aller au boulot...
Bref: laisser ma peau respirer. Ouais.

7 - LE TRUC QUE JE DÉTESTAIS AVANT MAIS QUE MAINTENANT J'ADORE:



Je vous en avais déjà parlé dans cet article, mais si j'avais dit "porter du blush" ça n'aurait pas été totalement adapté à la question parce que c'était avant tout une question de maîtrise (pas encore parfaite, je vous rassure) mais du coup, ce sera bien: mettre, et assumer le rouge à lèvres.
Avant c'était hors de question, même un truc nude de chez nude. Maintenant, c'est limite si "plus c'est voyant mieux c'est", et en peu de temps j'en ai acheté un nombre absolument indécent. Mais j'adoooore ça..

8 - LE TRUC QUI ME PLAIT SUR LES AUTRES MAIS PAS SUR MOI:



Alors là j'en ai une belle, qui aurait aussi pu répondre à la 1ère question, mais j'en parle dans un article que je garde au chaud pour une autre fois, alors mhmm....que je réflechisse..
Le crayon noir, ou coloré, dans la muqueuse. Du blanc, ou chair, de temps en temps, ok. Mais alors le noir, je trouve que sur les autres ça rend leur maquillage plus intense et leur regard profond (quand c'est bien fait, et pas juste "mascara en haut, crayon mega noir en bas, rien d'autre" baaaaaaah!!!), mais sur moi, c'est simple, j'ai l'impression que ça ferme mes yeux, me fatigue le regard, etc etc..que du bon en gros!

9 - LE TRUC QUI NE ME RESSEMBLE VRAIMENT PAS MAIS QUE J'ADORE:



Les couleurs sur les ongles: rose barbie, vert fluo, petits points jaunes sur fond mauve. Je dois m'habiller à 99% en noir (les soutifs bleus ça compte pas, si?!?) du coup je mets de la couleur sur mes ongles...le truc complètement improbable en fait, parce qu'il y a quelques années de ça, violet foncé, c'était déjà trop coloré. Mais là, je me suis lâchée: et l'avantage du noir, c'est qu'on peut tout mettre avec. 
Alors non, le rose à paillettes ça me ressemble pas, mais j'adore ça. Des fois.

10 - J'EN AI BEAUCOUP TROP MAIS C'EST PLUS FORT QUE MOI:


Et encore, ils ne sont pas tous là...

Objectivement (ou selon le point de vue de l'Homme), j'ai "trop de tout". Mais puisqu'il faut choisir dans cette montagne de maquillage, je dirais les vernis. J'en ai 96. 
Hier soir un de mes chats a failli me faire descendre à 95. Il a fait tomber un flacon O.P.I, il s'est cassé, y'en avait partout. Et celui là, je l'avais commandé sur feelunique presque au prix fort parce que je le voulais absolument et qu'il n'était pas sorti en France. Je vous dis pas, je lançais un de ces regard au chat!! Comme s'il avait chié dans ma paire de Louboutin (je n'ai pas de paire de Louboutin, mais si j'avais dit "ma paire de Converse", baaah, ça aurait pas eu le même effet nan?!) 
Bref, j'en ai beaucoup, mais j'adore ça, et j'ai même vidé un flacon de top coat tout pourri pour récupérer ce que je pouvais du flacon cassé par le Chat. 95, c'était vraiment inenvisageable.

11 - LE TRUC AVEC LEQUEL J'AI UNE RELATION AMOUR/HAINE: 


Trâces de noir, de swatches, du vernis sur une seule main, du rose sur les dents: relation amour/haine? Tu m'étonnes!!
Ma peau? Avec les boutons, les points noirs, la rosacée...? Des fois mieux des fois pire?
Mes cheveux? Qui tombent... Mais des fois souples et brillants, des fois gras et secs et frisottant?
Oui, tout ça, mais je pense que la relation la plus instable pour moi, c'est celle que j'entretiens avec mon miroir tout simplement. 
Je vais prendre un maquillage "référence", celui qui me va à tous les coups, celui qui, quelle que soit mon humeur, me rendra forcément plus jolie. Et PAF! Un coup d'oeil dans le miroir pour le résultat final, et non, ça le fait pas. 
Des fois, le miroir, bien que maquillée et apparemment tout fraîche, me rappelle que je n'ai pas dormi, que je suis énervée, que j'ai pleuré, que je suis bouffie parce que j'ai un peu abusé et que ça se voit, ou tout simplement que "ça se voit que t'es maquillée pour cacher la misère ma vieille! Y'a rien d'embellissant là dedans!" 
Mais de temps en temps, le miroir me fait dire "Heeeeey! Limite bonnasse ouais!" Bon faut pas déconner non plus, mais faut savoir se l'avouer: des fois, le miroir, il nous renvoie un truc sympa.


Terminé!! 
Je dois taguer quelques personnes maintenant...aaah, vous savez, ça, c'est pas mon fort, ce que je préfère, c'est vous dire que si vous passez par là, et que ces questions vous inspirent vous aussi, faites ce tag, et n'oubliez pas laisser le lien vers vos réponses dans les commentaires, que je puisse venir lire ça!!





mercredi 10 décembre 2014

Ça y est, j'ai l'âge de porter Chanel N°5.

Je vais aussi vous parler de tous ceux qui l'ont précédé, mais avant ça: non je ne suis pas nue sur la photo. Je n'ai clairement pas les moyens de faire comme Marilyn Monroe et de ne porter que Chanel N°5 pour dormir..Puis ça coûte cher, mais ne tient pas chaud, donc une goutte, ok, mais seulement en dessous de mon gros pyjama écossais en flanelle. 
Mais je m'égare.




Il y a longtemps que mon nez s'est familiarisé avec les notes de ce parfum culte. Ma mère en a un flacon, assez ancien, dans lequel il ne reste qu'un demi millilitre, mais qu'elle garde avec les autres, comme une pièce de collection. Elle ne l'a jamais racheté. (la faute à la place occupée par tous les autres parfums reçus pour la fête des mères ou son anniversaire...je plaide coupable)

De temps en temps, je l'ai ouvert, juste pour le sentir. C'est un parfum qui m'a d'abord inspiré la "vieille". A l'époque j'aimais les parfums Eau Jeune du supermarché. 
Losque j'ai été en âge de me dire que ça "sentait le luxe", j'étais accroc aux parfums Yves Rocher (aaaaah la ptite boule Vanille, et le fameux Ming Shu, vous vous rappelez??)

Pourtant, après avoir bien entamé ma vingtaine, et m'être offert mes premiers "grands" parfums (mes premiers pas chez Sephora..si j'avais su où ça allait me mener cette histoire..), j'ai commencé à apprécier son côté unique et tellement inimitable. Petit à petit, j'ai développé une convoitise pour ce fameux numéro, mais je me sentais encore trop jeune. 



Il y a trois ans, je me suis dit que lorsque je passerai le cap des 30 ans, je me l'offrirai. 
Il y a quelques jours, j'ai eu 30 ans, et j'ai réalisé ce que j'ose qualifier de petit rêve: 
J'ai acheté mon premier flacon de Chanel N°5.
(grâce à quoi j'ai pu mettre la main sur la Sephora Box. Bim! Double joyeux anniversaire!! Mouahaha)

Je ne m'attarderai pas sur les détails olfactifs de ce jus précieux, la moindre description que je pourrai en faire aurait autant de sens que de dire que "ça sent grave bon ce truc mais laisses tomber quoi!", et je trouve ce petit flacon et son contenu bien trop classieux pour lui infliger ça. 

Je me trouve donc assez "mature" pour le porter, et à chaque application, j'ai l'impression de m'envelopper de la chaleur du luxe et de l'histoire du parfum.., 
Le parfum ultime.



Mais il y eu d'autres flacons avant lui. D'autres coups de coeur, plus ou moins intenses. 
Je les applique toujours, et il faut savoir qu'ils sont tous très différents. Le parfum, pour moi, c'est comme le maquillage: en fonction de mon humeur. Un jour je pourrai avoir envie d'un nude très lumineux, et le lendemain d'un smoky bien gras, que je pourrai accompagner d'un parfum très fleuri un jour, ou très sucré le lendemain.

Le premier que j'ai acheté, je me suis jetée dessus (après avoir économisé..) après avoir eu une vraie révélation en le sentant en échantillon: Fragile de Jean Paul Gaultier. Je l'ai racheté au moins six fois, mais malheureusement aujourd'hui, il n'existe plus..  J'économise chaque pschit de mon dernier flacon, et ne le porte que quand l'occasion s'y prête vraiment (en plus de l'humeur, cela va de soi)

Il trône à côté de Trésor de Lancôme, Boucheron de Boucheron, Anaïs Anaïs de Cacharel, Ô de l'Orangerie de Lancôme....et ils n'ont rien à voir les uns avec les autres. 



Je pense que le plus gros coup de coeur que j'ai eu après Fragile a été pour Infusion d'Iris de Prada. J'ai hésité très très longuement avant de l'acheter, profitant de plusieurs escapades chez Sephora pour..."Vous voulez que je vous parfume?" "Oooooh pourquoi pas oui, si vous avez Infusion d'Iris par là.." (je n'attendais que ça, qu'elle me propose de me parfumer) Et quand je n'achetais rien, d'aller m'en imprégner poignets, décolleté et foulard, très généreusement. Tu sais les gens qui puent le parfum à 300 mètres? Pareil. Quand je sortais de là, je ressemblais à un flacon géant d'Infusion d'Iris.

A force d'abuser des testers, je l'ai acheté. Et lui aussi trône à côté d'autres flacons bien différents: 
For Her de Narciso Rodriguez (musc edition), Beauty de Calvin Klein, Dahlia Noir de Givenchy, et For Her, tome I La Pureté de Zadig et Voltaire..

Je vous avoue que je n'ai pas osé ajouter le flacon de Chanel N°5 au milieu de tous ces parfums. Il est à part, et je préfère (pour l'instant) le conserver dans son emballage d'origine, pour avoir l'impression de le sortir d'un écrin précieux et protecteur à chaque fois que je décide d'en mettre.
Parce que ça y est, j'ai l'âge d'en mettre.


Et vous? Quelle est votre histoire avec le parfum? Avez vous déjà eu un coup de coeur pour un parfum particulier? Y-en a-t-il un que vous ne vous sentez pas encore prête à porter?

lundi 8 décembre 2014

The magic happens in the Birchbox de décembre, si si!!

Autant vous le dire tout de suite, j'ai aimé ma Birchbox de décembre. Voilà que je vous balance ça comme ça, d'entrée, alors que d'habitude je conclus chaque revue de ma box par un "mouais peut mieux faire" tout aussi blasé qu'assumé.




Seulement voilà, ce mois ci, ils ont fait ça bien. Evidemment cela ne regarde que moi, et peut être que si vous l'avez reçue vous l'avez trouvée pourrie, ou au moins aussi moyenne que d'habitude. Mais laissez moi vous inonder de critiques positives pour une fois! Quelque chose me dit que ça ne durera pas. (j'allais pas rester enthousiaste très longtemps, c'pas mon mon genre)



Premier très bon point: ce mois ci, point de boîte Birchbox marron et blanche. Franchement, ça fait pas de mal, je commençais à en avoir marre de ces machins en carton que je garde à chaque fois et que je ne sais plus ou entasser, sans parler du fait qu'elles restent désespérément vides, vu que je préfère stocker mes babioles dans d'autres boîtes plus pratiques. 
Deuxième très, très bon point: ce qui a remplacé la boîte n'est ni moche, ni de mauvaise qualité! Wouhouuu!! 
Une trousse bicolore, doublée, assez épaisse, et plutôt agréable! 
Le "dos" est beige et doré, et le devant bleu foncé, avec une inscription en doré "Where the magic Happens". Particulièrement adapté si vous en faites une trousse de maquillage: le contenu vous permettra en un tour de magie de passer de moche à moins moche! 



Mais avant de passer au tour de passe passe sur ta face, tu dois vider la trousse des cinq miniatures qu'elle contient. Enfin , quatre miniatures et un full size, autant pour moi.



Model Co - Power Lash Mascara.
Le truc que je suis sûre d'utiliser. 
Je n'aime pas avoir plus de deux mascaras ouverts en même temps, mais trop curieuse de voir s'il possédait une bonne grosse brosse comme je les aime, je l'ai ouvert, et là....aaaaaah oui...la bonne grosse brosse en poils...
Sur mes cils, le résultat n'est pas le plus impressionnant que j'aie vu, mais il se défend plutôt pas mal! Volume correct et longueur adaptée. Même si entre Birchbox et Glossybox je commence à en avoir "jusque là" de Model Co, je ne vais pas faire ma rabat joie: c'est du maquillage, j'aime recevoir et tester du maquillage. Toujours.
Miniature de 5g. Fulla size de 10g: 17 euros.



 Kevin Murphy - Plumping Wash 
Bon, K.Murphy, j'avais déjà testé le shampooing et l'après shampooing, dans le même packaging, qui, même s'il est plutôt sympa, était chiaaaaant à vider!!
Là, bien heureusement pour la grosse impatiente vite énervée que je suis, le produit est bien plus liquide, ça coule tout seul, j'aurai pas besoin de secouer le bordel la tête en bas pendant 30 ans pour en sortir une noisette! Oh le soulagement.. (ouais, j'en rajoute à peine..)
Evidemment la compo est loin d'être irréprochable, mais tant pis, ça sent bon, et j'avais bien aimé ceux de l'autre gamme que j'avais reçus, donc j'approuve!
Miniature de 40ml. Full size de 250ml: 29 euros (pas donné n'est ce pas?!)



Eyeko - Fat Eye Slick
Un gros crayon multi fonctions idéal pour le smoky, d'un noir très subtilement irisé.
La texture est grasse, assez pigmentée, mais devient vite "fadasse" en l'estompant. Le smoky sera plus gris que noir, mais après tout, en base sous une fournée de fards bien foncés ça peut le faire aussi. Très sympa donc! Et en full size, ce qui ne gâche rien ma foi!

Full size vendu en pack de trois crayons - 16 euros.



Sampar - Nettoyage à sec
Une mousse démaquillante sans rinçage.
Bon. J'ai vu le flacon, j'ai vu la marque, j'ai vu la promesse du produit: je me suis dit "mhhhmmm sympaaaa!"
Sauf que moi, dès que ça mousse, je rince. Et de toute façon je nettoie mon visage après m'être démaquillée. Donc j'ai envie de dire "Raté Sampar! Ton truc, c'est pas pour moi!" 
Mais je l'utiliserai! C'est juste que je ne suivrai pas les instructions (bouuuuh!! faut toujours que tu trouves un truc à redire hein?! Ben ouais.)

Miniature de 50ml. Full size de 100ml - 19 euros.







Huygens - Le Gommage Visage

Au départ, j'étais pas emballée plus que ça. Depuis quelques temps je ne me décape la tronche qu'avec la poudre exfoliante métamorphose de Sephora mélangée à un nettoyant visage, et ça m'allait très bien.
Mais je l'ai testé, et ça m'a bluffée..
J'ai fait ça un soir, et en constatant que le côté abrasif était bien présent, je me suis dit que ça allait bien me faire graisser la peau pendant la nuit..
J'ai gommé, et laissé poser le produit 2 minutes sur mon visage avant de rincer. Puis j'ai appliqué 2-3 gouttes de sérum, et basta, au lit! 
Et vous savez quoi? Je me suis réveillée sans un pet de gras sur la gueule. j'avais le teint le plus mat et le plus régulier que j'avais jamais eu auparavant. Une tuerie. 
Honnêtement, je n'avais jamais été aussi emballée par l'effet d'un gommage. Et en plus il sent bon, et a une compo au top. Je serais pas étonnée de le racheter en full size.. 19,90 euros les 50ml quand même, mais franchement, il les vaut.








Voilà pour la magie de décembre vue par Birchbox. Non non je n'ai pas changé d'avis, je suis toujours aussi emballée par son contenu, et son contenant! Si vous comptiez me voir râler comme à chaque fois, c'est raté! Revenez le mois prochain..(je ne pouvais décemment pas finir un article que une box sur une note positive, je suis une éternelle insatisfaite je vous rappelle..)

mercredi 3 décembre 2014

"J'vais juste acheter de l'Efferalgan et j'reviens j'te jure!"

Ça, c'est ce que j'avais dit avant d'aller à la pharmacie. Oui, celle qui possède un coin parapharmacie au moins aussi excitant que mon Sephora. Fallait bien se douter que ça allait mal finir cette histoire.

Et alors que je pensais acheter de quoi soulager quelques douleurs, j'ai réussi à soulager mon porte monnaie de quelques pièces trop encombrantes. Et si ça c'est pas une explication merdique, je n'm'y connais pas!




Alors que je traversais le rayon le plus dangereux en vue de me rendre aux "caisses pharmacie", mes yeux sont tombés... non, quand on entrepose les coffrets de Noël à hauteur d'yeux, ils ne tombent pas dessus, ils ne font que regarder ce qui se trouve dans leur champ de vision habituel. 
Le temps que mon cerveau analyse ce que mes yeux avaient bien pu voir, j'ai fait demi tour pour revenir me planter devant ce coffret Nuxe. 




Il me faisait les yeux doux ce bougre. A me présenter son masque au milieu d'un cœur, accompagné de deux miniatures et d'une bougie parfumée. Une bougie parfumée. PAF! Prends toi ça Ma Gueule. Bio Beauté By Nuxe revient essayer de rattraper le coup après ton expérience malheureuse et frappe là où ça fait mal. Tu peux couiner tant que tu veux, tu sais que tu vas repartir avec.

Et vas y que je chope un shampoing Melvita au passage. Je voulais attendre d'aller au nouveau magasin bio que j'ai aperçu pour trouver un truc mega clean, mais non, sa petite camomille pour mes cheveux blonds, ça me tentait autant que j'ai envie de manger des gambas flambées au whisky là, tout de suite, maintenant.




C'était juste trop tentant: le masque detox qui fait rêver ma peau depuis que la blogosphère m'en a fait tout un bla bla pendant des semaines, la bougie parfumée trop meugnonne, et les miniatures qui..ouais, si vous avez déjà lu quelques lignes de ce blog récemment, vous me voyez venir: miniatures parfaites pour partir en vacances dans un mois. 
D'ailleurs, je me demande s'il va pas falloir faire un article dans lequel je vous demanderai de m'aider à choisir celles que je vais emporter parce qu'à force de les accumuler alors que je ne pars qu'une semaine, je vais me trouver bien emmerdée quand je vais devoir faire ma valise. Mais c'est pas une raison pour vous emmerder aussi avec ça alors je ferai surement "plouf plouf". (au moins aussi fiable que de compter les pétales d'une marguerite pour savoir si Ragnar pourrait un jour quitter son fjord pour venir me rendre visite..)



Mais ce qui nous intéresse surtout ici, c'est le masque. Celui dont je n'avais absolument pas besoin mais qui a pourtant rejoint mon petit tube d'Efferalgan avant de rentrer à la maison, dissimulant à peine ma honte. (honte? mon cul ouais! Ça c'est pour faire croire à l'Homme que j'ai été faible, alors que je suis juste ravie de ma petite acquisition)

Ce masque à la douce et fraîche odeur d'agrumes est censé détoxifier la peau et clarifier le teint, et convient à tous les types de peau. Parfait pour ma peau toute raplapla à l'arrivée de l'hiver.




La texture est décrite comme inédite et ultra gourmande. C'est ça. Un gel épais, frais, parfumé, plutôt orange, qui donne envie d'y plonger les doigts pour s'en enduire la face avec fureur. C'est ce que j'ai fait pour mon premier test, et j'avoue que si parfois la texture de certains masques me laisse indifférente, voire m'agace (parce que je sais que non seulement c'est pas agréable à appliquer mais ça va être chiant à rincer), là, j'ai adoré. La consistance est parfaite, et ça sent très bon. 

Il faut en étaler une couche sur le visage, laisser poser cinq minutes, puis masser avant de rincer. Au contact des doigts humides le gel orange se transforme d'abord en une sorte d'huile qui prend vite l'apparence d'un fluide lacté, qui se rince très facilement.



Ma peau en est ressortie nettement plus lumineuse, pas resplandissante non plus, mais vraiment plus nette, comme légèrement revitalisée, sans être ni agressée ni asséchée. J'aime beaucoup. De l'application au résultat rien ne m'a déçue chez ce masque. Ca, ça me servira forcément d'argument pour tenter de tomber sur une autre bonne surprise la prochaine fois que j'irai acheter de l'Efferalgan..

Mon deuxième achat ne mérite malheureusement pas que je m'y attarde aussi longtemps.



Après avoir comparé les différents shampooings Melvita, j'ai décidé que tant qu'à m'orienter vers du Bio, autant en prendre un qui ne contienne pas de sulfates. Si vous essayez de les supprimer aussi, méfiez vous! Certains shampooings de leur gamme en contiennent. 
Je me suis donc décidée pour celui ci: pour cheveux blonds, à la camomille, citron, et vinaigre de miel.
Je n'ai pas été emballée par l'odeur, ni par le résultat. Peut être que mes cheveux ont du mal à s'adapter à un shampooing encore plus naturel que celui que j'utilisais avant, mais ils sont moins jolis après l'avoir utilisé..Mais comme il lave bien, je vais le finir hein! Je forcerai un peu plus sur les soins pour compenser!

Maintenant, à chaque fois que je vais à la pharmacie, je passe par la porte qui ne m'impose pas de traverser le rayon de la tentation. Si je passe par la même entrée que le jour où j'ai acheté ces petites choses, c'est qu'au fond, je sais que je ne vais pas me contenter de regarder..et ça arrive souvent..oh oui...

Et vous, êtes vous aussi excitées que moi dans une parapharmacie?

dimanche 30 novembre 2014

HAUL IHERB spécial vergetures. Yaaaay!!

En voilà un sujet réjouissant!! Les vergetures!! J'aurais pu tenter le tout pour le tout et ajouter à ça les poils, les boutons et les points noirs, mais une chose excitante à la fois.

Le jour où j'ai appris que j'étais enceinte, vous imaginez bien que je n'ai pas pensé tout de suite aux vergetures. Après avoir pensé à mille choses toutes plus angoissantes les unes que les autres (c'est mon premier, et je ne m'imagine pas vivre ça avec un sourire béat pendant neuf mois), j'ai pensé aux vergetures.



Il faut savoir que je suis particulièrement prédisposée aux vergetures. J'en ai eu dès ma puberté, à l'intérieur des cuisses. Plus les années passaient, plus j'en voyais apparaître : les hanches, le dessus des cuisses, l'arrière des genoux, et quelques très discrètes sur les seins. J'avoue qu'il s'agit là de mon plus gros complexe. Jamais je ne mettrai un short ou une jupe sans collants opaques.

Du coup, j'en ai déduit que grossesse voulait forcément signifier pour moi apparition fulgurante de nouvelles vergetures, et pour essayer d'éviter ça, surtout que je n'en ai pas encore sur le ventre et très peu sur les seins, j'ai décidé de me mettre aux huiles le plus tôt possible.
C'est ce qui m'est apparu comme le choix le plus évident. Parce que des crèmes anti vergetures, pour atténuer celles déjà existantes, et empêcher l'apparition de nouvelles, j'en ai testées. Des chères, des pas chères, et jamais aucune n'a eu le moindre effet. 

En me renseignant sur les différentes possibilités dans le "naturel", je me suis vite arrêtée sur quelques huiles, et sachant que je pourrai les trouver à un prix raisonnable sur iHerb, j'ai passé commande assez rapidement.



L'huile d'avocat.
Elle est réputée très hydratante et particulièrement adaptée pour la prévention de l'apparition des vergetures.
Elle aiderait à retrouver l'élasticité de la peau et l'empêcherait de "craquer".
Elle serait aussi utile sur les vergetures déjà installées.
Elle est censée ne pas laisser de film gras sur la peau, mais comme je l'utilise mélangée à d'autres huiles qui ne possèdent pas cette qualité là, je ne peux pas vous dire si c'est vrai!

$14,88 (environ 11,95€) ici




Huile d'amande douce.
Elle est censée améliorer l'élasticité de la peau, favoriserait la cicatrisation.
Elle est réputée réparer le tissu cellulaire et adoucir la peau, sans effet gras. 
Je dois certainement en mettre beaucoup trop parce que ma peau est grasse du matin au soir avec ça..mais c'est pour la bonne cause!

$9,17 (environ 7,36€) ici






Huile de macadamia.
Elle possède les mêmes propriétés que les deux précédentes, mais serait particulièrement adaptée aux vergetures déjà présentes, qu'elles soient blanches ou rouges, et contribuerait à les atténuer.
Je vous avoue qu'ayant acheté la version "foods" et m'étant rendu compte qu'elle sentait extrêmement bon, après deux ou trois utilisation, la bouteille a définitivement élu domicile dans ma cuisine... Donc pour l'effet sur les vergetures, il faudra se contenter des deux premières!

Malheureusement entre temps cette version a été "discontinuée", mais vous pouvez en trouver d'autres sur le site!



Et parce que je ne pouvais décemment pas passer commande sans passer par la case "make up", d'une manière ou d'une autre, je me suis laissée convaincre par cette petite brosse/peigne à sourcils de la marque Ecotools.
Je ne pensais pas que c'était indispensable, mais depuis que je l'ai, il m'aide à discipliner mes premiers pas avec un produit dont je vous reparlerai bientôt.

$2,99 (environ 2,50€) ici














Le "trial" du jour? 
Un baume à lèvres Sierra Bees pour moi!
100% naturel, à la cire d'abeille et au beurre de cacao. Il sent très, très bon, et enrobe les lèvres d'un petit film gras protecteur et réparateur: j'adore.

Et pour $0,95 (0,76€), franchement, on va pas se priver..









Et en cadeau cette fois ci?!
Une gomme iHerb!!
Ouaaaais!! 
Bon, ça peut paraître nul, mais moi j'aime bien ces petites conneries, ça change à chaque fois, et c'est la petite attention qui fait toujours plaisir.











J'essaierai de faire un bilan dans...mhmm...allez, après avoir accouché, ou quelques semaines après, mais honnêtement, me projeter aussi loin, c'est pas que ça me fasse peur, mais je n'aime pas faire ça. Alors si jamais je vois des vergetures apparaître, je viendrai laisser un petit mot ici, et je ne sais pas pourquoi, mais même si j'applique ça consciencieusement tous les jours, je sens que je n'y échapperai pas.

Il existe aussi beaucoup d'autres huiles qui sont conseillées pour la prévention des vergetures, et ce ne sont ici que trois exemples parmi tant d'autres, alors n'hésitez pas à me parler de votre expérience en la matière dans les commentaires! Que ça ait fonctionné ou pas!