lundi 4 août 2014

Mon dermato, mon alopécie, ma rosacée, mes larmes.

D'habitude je vous parle de soins, de maquillage, de manière plutôt..détendue dira-t-on, mais aujourd'hui, devant mon écran, je ne me sens pas d'humeur à faire de l'humour mais plutôt à vider mon sac. Après tout, sur un blog, on peut parler de ce qu'on veut, du rouge à lèvres qui bave, du gâteau trop cuit, du chat qui a vomi sur mon lit, de mes cheveux qui se font la malle...




Je vais commencer par la rosacée, c'est celle qui m'emmerde le moins finalement, et je me dis que si je pouvais éviter de m'embuer les yeux de suite avec l'alopécie ce serait plus pratique pour rédiger la suite..

Il y a une dizaine d'années, je travaillais dans le froid, et lorsque je sortais, s'il faisait trop chaud, je devenais toute rouge, je brulais littéralement de l'intérieur au niveau des joues, et ça mettait des heures à se calmer. Le lendemain d'une crise comme ça, j'avais plein de petits boutons, que j'appelle les "prêts à percer", petits, rouges, enflammés, et purulents. Ajoutez à ça des plaques de sécheresse, et j'étais bonne pour des séances de triturage de face en larme devant le miroir. Je ne comprenais pas. J'ai essayé tellement de soins..la plupart n'arrangeaient rien, bien au contraire. Je ne suis pas allée consulter parce que je ne pensais pas (quelle conne) que ça pouvait avoir un nom précis et être traité. Un seul truc à réussi à hydrater, réparer, et soulager ma peau sans aggraver les choses, et j'y reste encore fidèle aujourd'hui, même sous traitement (j'en reparlerai plus tard dans un article, mais ANR pour les intimes ça vous parle?)


Les boutons sont moins nombreux, les plaques de sécheresses on disparu, mais les rougeurs, vaisseaux dilatés et sensations de "feu" sont toujours là, et de temps en temps, je me paye une bonne crise, genre, en l'espace de 48h, je me retrouve avec 70 boutons sur la gueule, petits, rouges, purulents, en plus des boutons permanents dont je me réjouis bien sûr chaque matin: hormones, pillule, règles, chaleur, transpiration, soleil..tout me fait bourgeonner. Il y a peu de temps, en pleine crise, je me suis prise en photo. De prêt. Très prêt. En les regardant sur le grand écran de mon ordinateur je me suis mise à chialer comme ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps. C'était dégueulasse. 

Avec le temps, j'ai pourtant appris à m'en foutre du regard des autres. Certes, je me maquille un peu plus lorsque je dois affronter des éruptions comme celle là (je sais, c'est pas conseillé), et ça se voit quand même, mais je m'en branle, mais alors complètement. C'est lorsque je me retrouve toute seule devant le miroir que ça ne va plus. Comme je disais, c'est dégueulasse. Voilà l'image que je me renvoie: je suis dégueulasse.



Lors de ma récente visite chez le dermato, je lui ai montré ces photos. "Ah oui quand même" qu'il a dit. Oui, quand même..
Pour faire court, je me retrouve sous Tolexine, un cachet tous les soirs, et Rozex, émulsion à appliquer sur le visage matin et soir. Selon lui, tous mes boutons seraient liés à la rosacée. Mhmm..moi je vois surtout que depuis que j'ai du arrêter la pillule Diane 35 rien ne va plus (et l'alopécie ne serait pas en reste..) mais on va y croire. On va y croire autant que l'échange qui suit:

Moi: et avec Rozex je peux continuer à appliquer des soins, hydratants, etc?
Dermato: Bah, vous avez la peau grasse, pourquoi vous voulez hydrater?

Je n'ai rien dit mais franchement, j'ai pensé bien fort qu'il était en carton ce dermato. Mais bref, passons.

Lors de ce rendez vous, je lui ai aussi montré mes cheveux..

Ils ont toujours été fins. A chaque fois que je suis allée chez le coiffeur j'ai eu droit à mon "ohlalaaa mais qu'est ce qu'ils sont fiiiinnns!!" J'avais juste envie de dire "Ta gueule connasse, je sais" mais au lieu de ça, je souriais en disant "Oui je sais, ils ont toujours été comme ça, c'est dingue hein?!" gni gni gni...
Seulement en plus d'être fins, depuis quelques temps, je remarquais (ça y est, j'ouvre les vannes, je vous assure, je commence déjà à sentir les larmes monter, quelle merde..)que la zone d'implantation de mes cheveux avait reculé. Mes tempes étaient plus visibles. Mon crâne se voyait beaucoup plus. Je veux dire, quand vous regardez votre tête de près et que vous pouvez compter les cheveux à la racine, c'est pas bon signe. J'ai fait des recherches, et je me suis dit: Je deviens chauve.




Prends toi ça dans les dents. T'as encore la peau d'une ado et tu perds tes cheveux comme une vieille.
Alors je me dis que ça pourrait être pire, que je pourrais avoir une grave maladie, ou devenir aveugle: chauve, c'est pas si mal! Mais non, j'y arrive pas. Dès que je me retrouve devant le miroir, ou un reflet dans une vitre, je regarde mon crâne. Dès que que je regarde la télé, un film, une série, je regarde l'implantation capillaire des femmes. C'est devenu une obsession.

Mes analyses sanguines n'ont rien montré d'anormal, ni carence ni problème hormonal..rien... Aurais-je trop pratiqué le headbanging? (un peu d'humour ne fait pas de mal..)
Mon dermato m'a prescrit Alopexy 5%, à appliquer tous les soirs pendant trois mois. Ça graisse les cheveux, mais je m'en fous, ce qui m'inquiète le plus c'est que je perds énormément plus de cheveux depuis que je l'applique. J'ai lu des témoignages qui disaient que c'était normal, vous croyez qu'il aurait pu me le dire le dermato?!? Noooon! 
Apparemment les chutes durent un petit moment, pour laisser place à des repousses saines et fortes. Honnêtement, à ce rythme là, dans deux mois je me retrouve avec des repousses de 2 cm partout, tous les autres seront tombés. J'ai des envie de me raser le crâne..(et le GHD que j'ai acheté il n'y a pas très longtemps, avant de constater les dégâts, il me servirait pas à grand chose)

J'espère que ça en vaut la peine. J'espère que ce truc va fonctionner.
Espérer c'est ce que je devrais faire un peu plus, parce que là, je ne fais que stresser, et le stress, ce n'est ni bon pour les boutons, ni pour les cheveux. J'en perds déjà assez, il ne faudrait pas que le stress accélère le processus. 

Malheureusement, je sais que je peux vite tomber dans une sorte de dépression si je me focalise sur tout ça. Ça s'était déjà produit avec la rosacée il y a quelques années. Je ne voulais plus sortir ni voir personne. J'étais fermée. Plus envie de rien. 
Vous allez penser "oh c'est bon y'a plus grave dans la vie", mais je n'y peux rien, on a beau essayer de relativiser, ces choses là ça vous bouffe, ça vous obsède. 

Et puis je me dis que j'ai fait le tour là, je vous ferai un bilan dans 3 mois, mais là, j'en ai assez dit. 
J'ai conscience qu'un article comme celui ci ne n'est pas très "vendeur", mais je suis déjà contente quand j'ai 10 vues, alors si vous êtes arrivés jusqu'ici, et ben bravo, et merci.
Et si en plus ce témoignage vous parle, n'hésitez pas à me laisser un commentaire, ou à m'envoyer un mail, si vous préférez que cela reste "privé", parce que honnêtement, même si mon chéri me soutient, partager ça avec des gens qui vivent la même chose, je vous assure que ça ne me ferait pas de mal, et pourtant je ne suis pas du genre à aller chercher du soutien (genre la warrior misanthrope). 

A bientôt pour de nouvelles péripéties make-upesques plus réjouissantes!


EDIT DU 18 OCTOBRE 2015
J'organise un concours pour remporter un pack de trois soins anti chute de la marque Hairfax!! (protocole Follicle Activ)
Suivez ce lien pour le descriptif des produits et les conditions de participation! 
(fin du concours le 8 novembre 2015 à minuit)








34 commentaires:

  1. Ton article est vraiment touchant, je connais ce genre de problèmes mais pour moi il n' y a rien à faire. :/
    Je ne sais pas si tu as essayé mais il existe des huiles essentielles pour traiter la rosacée, parfois je tombe sur des avis très élogieux là dessus. Quoi qu' il en soit j' espère que tu trouveras un traitement efficace, je te souhaite encore du courage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup je mets le message ici aussi, il vaut mieux trop que pas assez ^^ (si ça pouvait être pareil pour mes cheveux!! ^^)

      Oui j'ai déjà essayé les huiles essentielles, et ma peau ne les a pas tolérées, limite réaction allergique, du coup, je poursuis assidument avec Rozex et je verrai bien! Merci beaucoup pour tes messages en tout cas!

      Supprimer
  2. Moi je ne me dis pas du tout qu'il y a plus grave quand je te lis car je peux très bien me mettre à ta place même si je n'ai pas ces problèmes là. Ça doit être dur de vivre ça et ça se voit quand tu en parles. Je n'imagine même pas à quel point. Ton article me touche beaucoup ! Moi aussi j'ai un peu de rosacée et ma dermato m'a prescrit rozex mais j'ai arreté, ça n'a pas en trop d'effet... peut être que je n'en ai pas mis assez longtemps pour voir le résultat mais bref. Si tu le sens pas ton dermato va en voir un autre( parce que là c'est la meilleur ce qu'il t'a sorti x) ) , ça peut tout changer, je parle en connaissance de cause. Sinon tournes toi vers le naturel, n'utilise plus de trucs agressifs ou des produits bien chimiques pour ta peau, ça peut peut être faire des miracles même si tu es peut etre désespérée pour tenter quoi que ce soit :/ et pour tes cheveux aussi , enfin je ne sais pas si je suis de bons conseils mais sache que je suis de tout coeur avec toi ! Ton article m'a vraiment beaucoup touché je le redis ;) Et j'ai moi aussi les cheveux très très fins, je connais le oh mais vous avez les cheveux très fins de la coiffeuse. Comme si on le savait déjà pas assez --'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ayant lu des témoignages de certaines personnes disant que Rozex leur avait donné plus de boutons, je constate que pour l'instant il ne cause pas de dégâts sur ma peau, mais j'attends de voir sur le long terme si l'efficacité est réelle. Désolée qu'il n'ait pas fonctionné pour toi.
      Je pense aussi aux produits naturels, ou à la compo la plus clean possible, que ce soit pour la peau ou les cheveux, et même si je suis persuadée que tu as raison, et que ce serait bien meilleur pour moi, je n'ai pas encore eu le déclic pour enclencher un changement radical dans ma routine soins et cheveux, mais ça ne saurait tarder, je vais me constituer une wishlist bio, ce sera déjà un bon début pour me motiver! (et me changer les idées)
      En tout cas merci beaucoup pour ton message, et j'espère que ta coiffeuse s'abstiendra de tout commentaire la prochaine fois! ;)

      Supprimer
    2. Personnellement, elle ne m'a donné aucun bouton. En fait si je l'ai arrêté, c'est que d'abord au bout de plusieurs semaines je ne voyais aucun résultat mais aussi parce qu'elle rendait la peau grasse. Et c'est juste pas supportable de luire dès le matin :/ oui j'espère que tu en verras, moi c'est que je n'ai pas du attendre assez pour en voir. De toute façon depuis que j'ai fait mon traitement pour l'acné je n'en ai presque plus. C'est vrai que c'est dur de passer au naturel, on a nos produits qui nous plaisent, etc. Mais il y a pas photo, le naturel ça ne peut que t'être bénéfique et si tu as pas encore le déclic il suffit d'aller voir les sites de produits bio ou aroma-zone pour avoir envie d'essayer. Je te conseille les huiles végétales, il y en a plein et chacune a ses spécificités, elles sont efficaces ! Bref bon courage ! Il y aura forcément quelque chose qui marchera pour améliorer ta peau ou faire en sorte que tu perdes moins tes cheveux !

      Supprimer
    3. Elle me rend la peau grasse aussi, mais je vois une petite amélioration et pas d'autres effets indésirables en dehors de ça, alors je continue de l'appliquer (je sais pas toi, mais deux fois sur trois je transpire du visage après l'avoir appliquée, c'est assez désagréable)
      Pour le naturel j'ai déjà une wishlist longue comme le bras sur iHerb, alors je vais pas tarder à m'y mettre, et oui, je trouverai forcément quelque chose pour éradiquer tout ces problèmes :) Merci! ;)

      Supprimer
    4. Oui c'est exactement ça, ça me faisait comme une sensation de transpirer quelques fois. Pas 2 fois sur 3 mais une fois par semaine au moins ! Oh tu vois une petite amélioration ? ça doit te faire plus que plaisir, c'est déjà ça ! ;) Ah oui alors je vois que tu te prépares bien ! De rien, j'espère que tu le trouveras dans les mois qui suivent ! Je te souhaite bonne chance ^_^

      Supprimer
  3. Comme je te comprends. J'ai commencé à avoir de l'acné à 20 ans, j'en ai 30, donc ça fait 10 ans que je me le traine. Tolexine, Diane 35, j'ai donné. J'ai pris du Tolexine pendant 2 ans avec une pause l'été où je prenais du Zinc parce que le Tolexine est photo sensible. Et puis j'ai perdu confiance envers les médecins (surtout les dermatos) alors j'ai essayé de trouver une solution toute seule, j'ai fait des cures de nettoyage avec du chlorure de magnésium, de la phytothérapie etc. J'ai également totalement arrêté la pilule. Ensuite après plusieurs analyses mon gastro-entérologue m'a dit d'arrêter le gluten et le lactose et tout ce qui est industriel parce que j'ai une petite inflammation des intestins. J'essaie d'être douce avec ma peau et moi-même :) et d'utiliser un maximum de produits naturels. J'ai un petit traitement pour mon inflammation et je commence à voir de l'amélioration. Tout ça pour dire fait toi confiance, trouve un médecin qui t'écoute et relativise car on se voit toujours pire que ce l'on est (surtout quand on colle le miroir à 2 mm de son nez). Ah oui aussi, je perdais beaucoup de cheveux et je me suis mise à l'huile végétale en soin avant shampooing et je trouve que ça fait beaucoup de bien. En tout cas courage. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le problème de la photosensibilisation avec Tolexine m'avait un pu inquiétée mais vu que j'ai supprimé toute exposition au soleil, commencer le traitement en plein mois de juillet ne m'a pas dérangée.
      En tout cas je constate qu'en 10 ans de galère tu en as testés des trucs! Quel courage. Mais tu as raison, je pense que le mieux c'est de retourner au naturel, de ne pas se coller la tronche au miroir pour se faire peur et se faire du mal (et pourtant je ne peux pas m'en empêcher parfois..), pour finir par s'accepter telle que l'on est, même si c'est difficile. Le problème avec le naturel par contre, c'est que je commence à voir que Rozex fonctionne, et ça, si c'est pas le contraire d'un produit naturel, je veux bien perdre mes cheveux! (enfin, encore plus les perdre je veux dire ^^), donc pour l'instant je pense y aller petit à petit.
      Et d'ailleurs, si jamais tu repasses par là, ton idée d'huile végétale me plaît bien, laquelle utilisais tu?
      Et merci beaucoup pour ton message :))

      Supprimer
    2. J'avais fait un article sur l'huile que j'utilise : http://miss-teint-guette.blogspot.fr/2014/08/ingredient-lhuile-de-ricin-la-nouvelle.html
      Si ça t'intéresse jetes-y un coup d'oeil ;)
      En tout cas si j'arrive à me débarrasser définitivement de mes boutons je te tiendrai au courant, je crois même que j'en ferai un événement Facebook ! lol
      Une fois de plus bravo pour ton courageux témoignage.

      Supprimer
    3. Je viens d'aller lire ton article, et hop! j'ajoute l'huile de ricin à ma wishlist! (ça sent la commande iHerb à plein nez..)
      Merci beaucoup pour le lien, et je croise les doigts pour que tes boutons dégagent définitivement! ;)

      Supprimer
  4. Hello!
    tout d'abord merci pour ton témoignage ça me rassure de ne pas être la seule à être touchée par l'alopécie... La rosacée j'avoue que je ne connais pas mais ça n'a pas l'air drole du tout, du tout!
    Pour l'alopécie, on m'a remis sous diane 35 pour limiter les dégats et sous minoxidil qui doit être similirairement la même chose que toi, mais en cas de fort stress (exams et compagnie) ça n'arrange rien du tout. Je ne sais même pas si ça arrange réellement quelque chose tous ces produits...
    Je vois juste que je perds énormément de cheveux sur le devant de mes cheveux (niveau front), beaucoup de masse en dessous (la nuque) et que quand ils sont mouillés le haut de mon crane c'est pas la fête!
    Mon dermato m'a conseillé de commencer le yoga --' de faire un sport de détente pour arrêter de stresser. Par contre pour mon taux de testostérone il y a rien à faire là...
    Enfin bon, tout ça pour te dire de ne pas perdre espoir, que tu n'es pas la seule et que les solutions sont pas vraiment présente :s juste prendre notre mal en patience.
    je sais que ça n'aide pas beaucoup :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah les cheveux mouillés, ce que j'évite le plus possible de regarder dans le miroir.. Je suis comme toi, surtout atteinte sur le haut du crâne, mais je commence à me rendre compte que mon crâne apparait de plus en plus en peu partout. C'est génial l'alopécie hein?! ;)
      Je suis sur le point de reprendre diane 35 moi aussi, qui est réputée comme étant très bonne en cas de problème de chute de cheveux, on verra bien! Je l'ai prise de mon adolescence jusqu'à ce qu'elle soit retirée du marché et je n'avais pas de problèmes particuliers au niveau des cheveux, était ce lié? Verdict bientôt j'espère.
      Je suis aussi assez sceptique sur les bienfaits de produits à base de minoxidil, à chaque fois que je passe la main dans mes cheveux j'en enlève 5 ou 6..j'attends vraiment de voir si ça s’arrêtera un jour, mais pour l'instant je vois que ça comme effet. Sans parler des effets secondaires non visibles qui sont surement là à attendre de se manifester..
      Il faut être patiente paraît-il, et comme tu dis, prendre notre mal en patience. C'est sur, ça n'aide pas, mais ce qui aide, et je m'en rends compte depuis que j'ai publié cet article, c'est de voir que l'on est pas seule, et de lire les messages de personnes qui vivent la même chose, ou qui veulent juste apporter du soutien. C'est aussi pour ça que j'ai parlé de tout ça. Soutenons nous entre futures chauves! haha (mais je croise les doigts pour qu'on garde nos cheveux quand même hein..)
      Merci pour ton message, et courage à toi aussi!
      (j'avais pensé au yoga aussi..si jamais tu te lances, dis moi si ça sert à quelque chose! ^^)

      Supprimer
  5. Tu as eu raison de "vider ton sac" et surtout d'apporter ton témoignage sur ce que tu vis et comment tu le ressens.
    Un blog n'est pas uniquement fait pour aborder des sujets futiles ou léger, il doit être le reflet de ce que tu vis !
    J'espère sincèrement que le traitement que tu suis te soulagera et si ce n'est pas le cas le suivant sera certainement le bon, essaie d'être positive !
    En même temps celle qui te dis-ça est entrain de vivre un moment dans sa vie de femme assez dur à avaler et a du mal à positiver...je vais donc tenter de m'appliquer ce conseil ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, plus les heures avancent, plus je me rends compte à quel point ça m'a fait du bien d'écrire cet article. Sans aucun doute grâce à tous les messages de soutien qui sont arrivés depuis hier soir. Et merci à toi aussi! J'essaie de positiver, même si ce n'est pas toujours évident, surtout face au miroir (alors j'évite les miroirs, mais pour se maquiller on a vu mieux comme méthode ^^)
      Je ne serai pas indiscrète au point de te demander ce qui est dur à avaler pour toi en ce moment, mais je pourrai simplement te dire ceci: si jamais tu penses que cela peut aussi concerner d'autres personnes, vides ton sac, tu ne pourras en retirer que du soutien et des sourires en lisant toutes les réactions que cela suscitera (situation fraichement vécue par moi même!) Et si jamais c'est trop "intime" pour être exposé à des centaines d'inconnus, je ne peux que te souhaiter d'avoir assez de force pour arriver à positiver. Allez, des fois il suffit de se dire que ça pourrait être bien pire! (bien mal placée pour te dire ça mais quand même)
      Bisous! Et merci encore pour ton message!

      Supprimer
    2. Comme quoi tu as vraiment bien fait d'écrire ton article ! Je suis contente que nos messages t'apportent un peu de réconfort et je suis touchée que tu penses aussi à moi...
      Au vu des commentaires que tu reçois, je pense que parler de ce qui m'arrive serait une bonne chose car je suis désemparée !
      Mais je n'en suis pour le moment qu'au début de mes examens et verrais plus tard à quelle sauce je vais être mangé...pour pouvoir partager cette mauvaise expérience.
      En tout cas ce n'est pas un secret, j'ai un colpocèle avec descente du col de l'utérus au stade 3, à 38 ans c'est un peu dur à encaisser !
      Mais je me dis que je vais bien et qu'il y a pire! Tu vois, on positive ;)
      Bisous

      Supprimer
    3. Quand tu seras fixée sur l'issue de ton colpocèle, parles en, fais en un article, que ce soit positif, négatif, ou que ça te laisse encore dans le doute. Ça parlera à d'autres femmes, c'est certain, et c'est un sujet qui est certainement plus rarement exposé par celles qui en souffrent (surement plus rarement que mes cons de cheveux et mes sales boutons ^^) alors je ne saurai que trop te conseiller de t'empresser de faire un article dès que tu t'en sentiras prête, et si tu trouves que ça fait un peu trop d'intimité d'un coup, le lendemain tu nous envoie le make up le plus extravagant et coloré que tu aies jamais fait, et hop, ni vu ni connu! ;)
      En tout cas j'espère que les examens n'annonceront rien de trop grave ni difficile à gérer, et je te souhaite d'arriver à positiver le plus possible! Si si on y arrive! :) Bisous!

      Supprimer
    4. Tu sais quoi ? Mille merci !
      J'ai commencé à écrire mon article, je vais faire ça sous forme d'épisode, comme ça se sera un peu moins long et rébarbatif à lire...
      J'ai lu les commentaires plus bas et je suis heureuse que tu reprennes du poil de la bête via les différent retour du vécu de chacune et de leurs conseils.
      Je n'ai pas été d'un grand secours à ce niveau là car je ne souffre d'aucun de tes maux mais je suis à fond avec toi !!!
      Et oui on va y arriver !

      Supprimer
    5. Pas d'un grand secours? Tous les messages que j'ai reçus m'ont aidée à me sentir mieux, que les gens parlent en connaissance de cause ou pas ;)
      Et je ne vais pas dire que j'ai hâte de lire tes "épisodes" parce que j'aurai préféré que tu n'aies jamais eu à aborder ce sujet (et par là j'entends ne pas souffrir de ce satané colpocèle) mais je lirai ça avec attention, c'est sûr, et sincèrement j'espère que ça t'aidera. Je suis aussi à fond avec toi!! A bientôt! ;)

      Supprimer
  6. Au départ ça a commencé comment? genre tu t'es regardée et t'as eu l'impression que t'avais les tempes toutes nues?
    En fait en ce moment j'me demande si je serais pas en train d'en perdre aussi des cheveux, mais mon chéri dit que je psychote et que j'ai toujours eu une implantation un peu cata (merci doudou ♥). Donc j'sais pas trop à quel sein me vouer là!
    Courage avec tes soucis, stresser ne doit pas les aider à s'en aller en courant, mais je sais trop bien ce que c'est pour te dire de "juste te détendre". En ce moment j'me drogue à l'huile essentielle de lavande fine, j'ressemble à une grosse camée mais ça calme mes crises de stress.
    J'espère que tu va vite trouver une solution, j'te souhaite tout plein de courage et te fais de gros bisous!! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours eu une implantation capillaire un peu dégagée au niveau des tempes, mais avec des petits cheveux plus fins, plus clairs, plus courts. Il y a peu de temps, et ben ces petites cheveux, ils n'étaient plus là, juste la peau nue. Alors en inspectant le reste de mon crâne je me suis rendue compte qu'il était nettement plus visibles, et mes cheveux clairsemés. L'implantation de mes cheveux au niveau de mon front a aussi un peu reculé (je m'en suis rendue compte grâce à des photos), et voilà comment je me suis dit que j'étais dangereusement en train de me dégarnir. Génial! C'est venu petit à petit, mais ne passant pas mon temps à vérifier mon crâne, je ne m'en étais pas rendue compte..
      Si tu as des doutes par rapport à tes cheveux, oublie les paroles de ton Doudou et vas consulter. Le mien de Doudou avait confirmé mes craintes, donc je m'y suis précipitée (mais 3 mois d'attente..) donc peut être que tu es en mode parano avec tes cheveux, mais peut être pas. Je ne veux pas te faire peur mais honnêtement, une petite visite chez le dermato pour être sûre, ça ne coûte rien, surtout que tu peux en profiter pour faire vérifier les grains de beauté. A toi de voir! ;)
      En tout cas merci pour ton message, ton soutien, grâce à tout ça je stresse beaucoup moins, c'est impressionnant! Bisous!

      Supprimer
  7. Coucou!
    Je ne connaissais pas ton blog avant ce matin, je viens de lire ton billet qui m'a fait pensé à moi il y a quelques années de ça. J'avais en période collège-lycée de l'eczéma (souvent lié au stress, changement d'humeur, etc) et de la rosacée (que je tiens de la peau fragile de ma grand-mère) et on m'a prescrit cet antibio: doxycycline et là miracle, plus rien! C'est un médicament qui peut avoir des effets secondaires si tu vas au soleil donc attention! Si tu as une bonne pilule aussi ça peut réduire tes problèmes de peau. Et enfin, on va te donner des médocs qui vont assécher ta peau, c'est TOUT CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE (selon moi!): il vaut mieux hydrater au contraire (avec des produits de qualité en pharmacie), bien se laver les mains, avoir les ongles courts (car beaucoup de bactéries se trouvent sous les ongles!), éviter les gommages, peelings et tout ce qui peut irriter ou enflammer ton épiderme. Ce sont mes conclusions après des années de vécu et de recherches. Courage à toi en tout cas et gros bisous de soutien!

    Aude

    RépondreSupprimer
  8. Oui, la doxycycline est le principe actif présent dans ce que m'a prescrit mon dermato, Tolexine, et c'est vrai que les risques de photosensibilisation sont fortement augmentés, mais je me mets jamais, mais alors plus jamais au soleil depuis quelques mois, donc aucun problème! Pour la pillule, je vais bientôt reprendre diane 35, donc ça devrait arranger les choses.
    Et donc pour répondre à tes conseils, j'ai les ongles déjà très courts et je dois me laver les mains 50 fois par jour (aaaah merci le travail ^^), et pour les gommages etc, c'est compliqué..de temps en temps je suis en période de répit niveau rosacée, et je me tape une peau épaissie par les imperfections et leurs restes, je suis obligée d'exfolier, et si je le fais au bon moment, ma peau le supporte à merveille! C'est paradoxal mais c'est comme ça!
    En tout cas merci pour ton message, je note tes conseils à côté de tous ceux que j'ai reçus ces derniers jours! Bisous! ;)

    RépondreSupprimer
  9. Coucou !
    Je n'ai pas lu tout tout ton article (je me suis arrêtée à la partie cheveux) mais j'ai lu ton histoire de rosacée
    L'année passée mon ancienne dermato m'a aussi trouvé une rosacée
    J'ai essayé le rozex pendant X temps (je sais plus combien) et ça ne marchait pas. Du coup elle m'a fait une préparation (la photo du tube est sur mon blog si tu tapes odile sacoche rosacée je pense que tu devrais trouver mon article dans google).
    Avec la préparation tout est parti !

    Je me bats actuellement avec mon acné par contre
    Autant ma 1ere dermato a hyper bien joué son rôle pr la rosacée autant pr l'acné c'était une quiche
    Donc je comprends tes complexes et vraiment, je compatis.
    Mais je vais te dire ce que ma nouvelle dermato m'a dit (et qui est valable pour tous les complexes finalement)
    "Tu ne dois pas laisser le pouvoir a tes boutons. Ta beauté ne réside pas dans tes boutons. La beauté c'est un tout. "
    Et je pense qu'elle a raison. Même si... entre se l'entendre dire et le pratiquer il y a un pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée voir ton article, très intéressant!!
      Par rapport à Rozex, je ne l'applique que depuis peu de temps, mais je le supporte assez bien, et malgré quelques récalcitrants, j'ai vu quelques effets, donc pour l'instant, j'en suis satisfaite. Reste à voir si sur le le plus long terme les effets se confirment, et si ma peau le supporte toujours aussi bien (même si ce n'est pas le truc le plus agréable à appliquer: ça me fait transpirer et me graisse la peau tout au long de la journée)
      Si les autres boutons (qui ne sont, je pense, pas liés à la rosacée comme me l'a affirmé mon dermato) sont toujours là dans quelques temps, je changerai de dermato, pour faire comme toi et trouver quelqu'un de plus "compétent".
      Et ta nouvelle dermato a raison, même si comme tu dis, facile à dire finalement, mais pas si évident à appliquer, mais on y croit, on essaye!
      En tout cas merci pour ton message, je garde ton article dans un coin, ça peut toujours servir, si jamais Rozex me laisse tomber ^^

      Supprimer
  10. J'ai tout lu !!! ^^
    Très intéressant. Et..surprenant ! J'ai consulté ma dermato en mars dernier exactement pour les 2 mêmes problèmes.
    J'en ai fini avec ma rosacée. C'est contraignant ces cachets et cette crème effet peau luisante..
    J'aimerai en dire autant de mon alopécie. Malheureusement, elle est héréditaire. Ce sera pas aussi magique :-( Et 1000 fois plus dur à vivre que la rosacée. Comme toi, pour vider mon sac, j'écris un blog. D'abord pour moi : ça fait du bien. Et aussi parce que j'ai eu du mal à trouver des infos réelles, des témoignages, quand j'en cherchais, alors je me dis que ça peut toujours aider les autres par la même occasion.
    J'ai commencé le Minoxidil le 4 août (depuis mars, j'hésitais mais force est de constater que je ne peux plus passer à côté de ce quasi seul traitement), quelques jours après toi à ce que j'en déduis de ta boîte Alopexy (j'ai aussi cette marque de Minoxidil, pour ajouter aux coïncidences !)
    Je te comprends comme jamais dans cette épreuve. Que le courage soit avec nous !!!

    RépondreSupprimer
  11. Je viens d'aller voir ton blog!! Je viens de m'y abonner sur HC pour pouvoir te suivre! Je ne pense pas faire un "journal" de mon expérience avec Alopexy, mais j'irai lire ton ressenti à chaque fois ça c'est sûr! C'est vrai qu'on trouve beaucoup de commentaires mais jamais trop détaillés, et surtout moins souvent de femmes, c'est dommage, surtout quand on voit les effets secondaires auxquels on s'expose.. (et le fait que ce soit un traitement à vie? A vérifier..)
    Je vois qu'on a commencé le traitement à peu de jours d'intervalle oui, et que tu ne parles pas encore de la chute due à l'application d'Alopexy mais moi ça a déjà commencé...c'est l'hécatombe...Il parait que ça peut durer un mois pour s'arrêter ensuite, mais franchement, ça fait peur, le nombre de cheveux que je perds tous les jours est absolument catastrophique, j'espère que ça va vite se stabiliser parce que je vais me retrouver chauve alors que j'attendais le contraire! ^^ je ne veux pas te faire peur hein, je pense que si on s'y tient on doit forcément passer par là..
    Merci pour ton message, et oui, que le courage soit avec nous! Nous ne finirons pas chauves!! :))
    (et tu en as fini avec la rosacée?! Bravo!! Un souci de moins!!)

    RépondreSupprimer
  12. Mince alors... J'avais lu que le shedding commençait aux environs de la 3e semaine (je l'attends celle-là..!). Ceci dit, je n'ai que l'alopexy 2%, le 5 est vraiment plus fort. Selon les études, un "bon" shedding en début de traitement présage que le Minox fonctionne. Dur à encaisser quand on est en plein dedans !! Il faut tenir en pensant qu'ensuite ce sera mieux.
    Je te suis aussi, je veux les nouvelles dans 2 mois et demi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suppose qu'avec le 5% tout va un peu plus vite, et j'espère que tu as raison et que ça veut dire que ça fonctionne! J'espère juste qu'il n'est pas trop fort pour moi et que mon crâne s'en remettra (aucune irritation, c'est déjà bien!). Allez, on s'y tient, et on y croit! Dans deux mois et demi je ferai le bilan comme promis! J'espère qu'il sera positif, tout comme ton expérience avec le 2%! ;)

      Supprimer
  13. Bonjour, je suis très touchée par votre témoignage dans lequel je me retrouve beaucoup. D'abord la rosacée. J'ai pas mal de couperose (c'est de famille chez nous) et j'ai fait plusieurs crises d'acnée rosacée. Ma dermato m'a aussi prescrit le rosex, un jour sur deux. Celui-ci a très bien fonctionné. Elle m'a aussi conseillé des séances de laser pour éliminer la couperose (cause de l'acnée rosacée). J'ai fait 3 séances. Outre le fait que c'est TRES douloureux et onéreux, je n'ai pas vu d'effet. La dermato m'a conseillé de recommencer l'année suivante si je n'étais pas satisfaite du résultat (cela se fait l'hiver) mais je ne compte pas me relancer la dedans. Maintenant question cheveux, j'ai moi aussi des cheveux extrêmement fins et blonds en plus. Je vois mon crâne oui, je perds beaucoup de cheveux aussi. Est-ce récent? Je ne sais pas, j'ai le sentiment que cela a toujours été comme ça. Bref, je guette mon crâne de plus en plus et ça m'obsède. Tout ce petit roman pour vous dire que vous n'êtes pas seule et que je vous soutiens de tout cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre message. A ce que je vois, on se ressemble sur beaucoup de points: on est toutes les deux emmerdées niveau peau, et cheveux. J'espère seulement que pour vos cheveux il s'agit simplement des conséquences d'avoir les cheveux très fins et de faire partie des personnes qui en perdent plus que les autres, et non pas d'une alopécie (parce que le traitement, merci bien..je ne vous le souhaite pas)
      En ce qui concerne Rozex, je note qu'on peut conseiller de l'appliquer seulement un jour sur deux!! Parce que mon dermato m'a dit de l'appliquer matin et soir quotidiennement, et de moi même je ne suis passée qu'à une application le soir au bout d'un mois (mais ma peau est pire..enfin bref..je teste différentes options).
      J'y pense, je ne sais pas si vous avez déjà testé Forcapil, mais ce complément a réellement fait des miracles sur mes ongles, et fait pousser mes cheveux très vite (ceux qui ne tombaient pas à cause d'Alopexy), ça ne peut pas faire de mal! On ne sait jamais, ça peut vraiment les renforcer! Les miens (ceux qui sont toujours là, je précise..) sont vraiment plus longs et plus "vigoureux". Mais si vos pertes de cheveux vous inquiètent, je ne peux que vous conseiller d'aller consulter et faire une prise de sang histoire d'être sûre, (c'est peut être juste une petite carence de rien du tout),comme je l'ai déjà conseillé à d'autres personnes avec qui j'ai échangé quelques mots grâce à cet article, au pire vous en profiterez pour faire vérifier les grains de beauté ;)
      Merci encore pour votre message de soutien!!

      Supprimer
  14. Hello. Je suis un peu dans le même cas, je fais de l'année rosacee depuis quelques années et j'ai les cheveux qui tombent depuis un an et demi. Tolexine je connais, à chaque fois il marche nickel (la crème j'en ai mais jamais mise), mais ça revient qq mois plus tard :( La je suis sous minoxidil 5% depuis 1 mois et demi, et mon cou est envahi de minis boutons depuis une 10aine de jours (décolleté aussi un peu). Je suspecte le minox (une application uniquement le soir)... Ça ne t'a pas fait des boutons à toi? Malheureusement je ne sais plus quoi tester pour les chveux, j'ai quasiment tout essayé. Concernent minox et La chute eh bien... Je me suis mise à compter les cheveux encore et encore, 350 par shampoing. Aujourd'hui 150 ... J'en ai ras le bol de cette peau et de çes cheveux c'est pas beau de vieillir!! A peine 32 ans quand même.. Voilà un bref aperçu de ce que je vis également, j'espère que tu te sentiras mois seule. Qu'en est il de ta chute avec alopexy? Les boutons? (Je suis sous jasmine depuis 3 ans mais était sous diane quand la rosacee a commencée..) bon courage en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément on croise souvent des personnes qui cumulent rosacée et chutes de cheveux, à se demander s'il ne faudrait pas chercher un lien quelque part..
      Pour les boutons, après le début de mon traitement (une application le soir, comme toi) j'ai remarqué que des boutons apparaissaient à la racine de mes cheveux (ligne frontale) mais jamais sur le cou, et ça n'a pas duré très longtemps, donc je ne sais pas quoi te dire, le minox est peut être en cause, peut être pas, à voir avec ton dermato! Aujourd'hui les chutes se sont stabilisées (dans le sens ou les grosses chutes dues à alopexy sont terminées, mais ça a recommencé à chuter un peu plus avec le changement de saison..décidément, tout est bon pour perdre ses cheveux, quelle plaie!!) et je vois quelques repousses là où il n'y avait plus du tout de cheveux (au niveau des "tempes"), je continue assidument et j'espère que ça portera ses fruits. Je suppose que tu dois essayer de te dire la même chose (ce n'est pas facile tous les jours, surtout quand on voit ses cheveux partir par centaines..)
      J'étais aussi sous diane 35 lorsque ma rosacée avait commencé à se manifester, et quand elle a été retirée du marché j'ai aussi testé jasmine, mais elle ne me convenait pas du tout..Depuis j'ai du en tester 3 autres, ce qui ne doit pas non plus être vraiment idéal, ni pour la peau, ni pour les cheveux. Tiens, au cas où tu ne l'aurais jamais vu, avec ce lien tu tomberas sur un tableau de classification des pilules en fonction du "bien" qu'elles peuvent faire au cheveu http://monsieurcalvitie.wordpress.com/2012/05/29/alopecie-feminine-et-pilules-contraceptives/ on sait jamais ;)
      Et oui on est pas vieilles, tu en as 32, moi (très) bientôt 30, et on doit déjà dire adieu à nos cheveux..c'est triste quand même!! Mais merci pour ton message, c'est vrai qu'on se sent moins seule quand on peut partager ça avec des personnes qui vivent la même chose. Courage!! Ça a repousser!! :)

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer