mercredi 5 novembre 2014

Mon alopécie, ma rosacée: mon bilan après trois mois de traitement.

Le 4 août dernier, je publiais ce qui est encore à ce jour mon article le plus lu: celui où je vidais mon sac en vous disant "je deviens chauve, j'ai la peau blanche, rouge et purulente, et j'en chiale".
Suite à la publication de cet article, je me suis retrouvée face à un déploiement de soutien que je n'aurai même pas imaginé, alors pour ça, merci, merci d'être passé(e)s par là et de vous être arrêté(e)s pour échanger ces petits mots qui m'ont aidée plus que vous ne puissiez l'imaginer.



Ca, c'était pour "faire le point", parce que ce qui nous intéresse réellement ici aujourd'hui, c'est le bilan. A la fin de mon article plein de joie d'il y a trois mois, je vous disais que je ferai un bilan après trois mois de traitement, et ben ça tombe bien, parce que trois mois se sont écoulés, et je peux désormais vous raconter toutes les joyeusetés que j'ai vécues en....en trois mois, ouais, ça fait 15 fois que je le dis, je pense que vous aviez compris non?

Le 30 juillet j'ai commencé un traitement pour mon alopécie et pour ma rosacée. Cheveux et peau, pour une blogueuse beauté ça pourrait faire rêver non? La fille qui essaie grossièrement de dédramatiser la chose...

Je vais vous raconter ça séparément, en commençant par la rosacée, pour finir par l'alopécie, comme ça, si vous n'êtes intéressée et/ou concernée que par l'une de ces deux petites merveilles réjouissantes, vous pourrez faire votre choix! Ou fuir. Parce que ça va être long...

LA ROSACEE:

Mon dermatologue m'a prescrit deux choses: Rozex, une crème à appliquer sur le visage, et Tolexine, un antibiotique aux propriétés antibactériennes (pour vous résumer la chose rapidement)

Application de Rozex sur le visage matin et soir, et un cachet de Tolexine par jour, le soir de préférence.




J'ai respecté cette "posologie" à la lettre et je n'ai jamais manqué un cachet ou une application de Rozex pendant un certain temps..mais chaque chose en son temps.

Au début, je me suis dit "boaaarf ça va c'est pas contraignant!" Rozex n'était pas désagréable à appliquer et n'avait pas encore montré ses "effets secondaires" et un cachet par jour, j'y arrive bien avec la pillule depuis je ne sais plus combien d'années alors eaaaasy dude!!! 

Après une semaine de traitement je commençais déjà à voir que tolexine empêchait la production de ces petits boutons hyper enflammés que vous voyez apparaître en une nuit ou quelques heures ("aaaah ben il était pas là celui là tout à l'heure!!!"), et mes points noirs semblaient comme s'assécher de l'intérieur (et des points noirs, laissez moi vous dire que j'en ai un sacré paquet, d'où ma joie...) Je me suis dit "Tolexine, c'est d'la bombe".

Rozex, commençait à rendre ma peau globalement plus unifiée, moins parsemée de rouge, et beaucoup moins réactive: la sensation de joues qui brûlent de l'intérieur, pfffft! Terminée! Ca n'arrivait plus!! 
Mais pourquoi je suis pas allée chez le dermato plus tôôôôôt?! que j'me disais...Ca, c'était avant..

Avant de me rendre compte que Rozex me rendait la peau extrêmement grasse. Grasse comme jamais. 
Vous croyez que le dermato aurait pu me dire (étant donné que j'ai déjà la peau très grasse en zone T) que Rozex existait aussi en gel et pas juste en tube de crème au beurre émulsion?! Ca, je l'ai appris un peu tard, une fois que je venais d'acheter mon deuxième tube de Rozex. Et ben fait chier tiens...

La peau grasse donc. Il faut savoir que si Tolexine avait empêché le production de petits démons purulents sur mes joues (là où ils apparaissaient le plus en temps normal), là, je me retrouvai avec les mêmes, mais sur la zone T, et surtout au niveau du front, là où, je n'en avais pas trop souvent en temps normal. Alors la faute à Rozex? Les éruptions délocalisées par Tolexine? C'était la crise sur ma tronche aussi.

Ce qui était indéniable c'est que Rozex me faisait apparaître assez d'huile pour faire une mayonnaise sur ma gueule en...accrochez vous bien...une heure. Une heure après m'être maquillée, je me retrouvais à briller comme si j'avais plongé ma tête dans une friteuse. Eteinte, ça va de soi.

Au bout d'un mois de période d'essai j'ai donc dit merci à Rozex et je l'ai mis à temps partiel: application le soir uniquement.
Les effets n'en étaient pas moins probants, et j'ai cru que ma ptite affaire allait me faire toucher le jackpot.
Erreur. 
Un mois plus tard, soit début octobre, j'ai complètement arrêté Rozex. La peau grasse, c'était juste plus possible. Ca me donnait encore plus de boutons qu'avant le traitement, et à des endroits où je n'en avais pas plus que ça. Je le garde dans un coin et je lui fais faire des extras quand ma peau s'enflamme (au "propre" comme au figuré)




Et Tolexine alors? 
Il faut savoir qu'un boîte contient 28 comprimés. J'ai suivi le traitement pendant...deux boîtes. Puis j'ai arrêté
Ce qui n'est certainement pas conseillé c'est que j'ai fait tout ça sans en parler à mon dermato, mais je m'en fous en fait, ce qui m'emmerdait, c'était de prendre un antobiotique quotidiennement. Quels pourraient être les effets à long terme? Les effets secondaires? Ca ne m'inspirait pas confiance, alors je n'ai pas renouvelé le contrat de Tolexine, et j'ai décidé de gérer ma ptite affaire seule (a.k.a ma trombine blanche et grasse à ptits pois rouges et blancs et noirs)

Arrivée début novembre, au bout des supposés trois mois de traitement, je ne comptabilise finalement que deux mois de Rozex et de Tolexine. Mais j'ai préféré être honnête: j'ai arrêté, c'est comme ça. 
Alors ma peau s'en sort comment maintenant du coup? 
J'ai beaucoup de points noirs qui sont apparus sur mon menton et dans des endroits improbables depuis l'application de Rozex, il faut que je m'en débarrasse.. Mes joues sont constamment rouges...mais ça, je pense qu'il va falloir que je m'y fasse. Ou que je teste Rozex en gel...un jour..
J'ai toujours des éruptions soudaines, mais depuis cet été aucune qui soit composé de 70 boutons dégueulasses qui m'empêchent de me regarder dans le miroir. Et puis avec les hormones, on ne sait jamais quand ça va nous tomber sur la gueule.
Je garde donc Rozex pour les "urgences", et il fonctionne assez bien comme ça (exemple: le soir, je me démaquille, je me nettoie le visage, et je me retrouve avec les joues en feu, et je sens que les rougeurs et boutons vont surgir d'ici peu: je me tartine une grosse couche de Rozex pour la nuit, et le lendemain, peau calmée et presque sans stigmates)
 Et pour ma tronche au quotidien? Je fais avec, et je me réjouis de la qualité de certains fonds de teint lorsque je suis parsemée de rougeurs déprimantes. C'est tout le contraire d'un traitement, mais c'est bon pour le moral.

Et depuis l'arrêt de Rozex, ma peau est moins grasse, beaucoup moins grasse, elle a même retrouvé ses zones de sécheresse sur les côtés de mon visage, et je suis presque contente quand je vois des petites plaques de peaux mortes apparaître. Quelle folle..

L'ALOPECIE:

Le jour où je me suis dit "Je perds mes cheveux. Je deviens chauve" (je ne m'en suis pas rendue compte petit à petit, ça m'a sauté aux yeux) j'ai pleuré, et continué à pleurer jusqu'à la date du rendez vous chez le dermato, que j'ai pris immédiatement après m'être dit que "là, ça déconne pas, ça se voit" et que l'Homme avait dit "ah ouais...ouais, c'est vrai..." 

Depuis toujours j'avais des petits cheveux au niveau des tempes et un peu plus plus loin dans toute cette zone (beaucoup plus fins que mes autres cheveux déjà trèèès fins, et ne poussant jamais au delà de six cm). 
A chaque fois, à CHAQUE FOIS que j'allais chez le coiffeur, voilà qu'elle me disait "oh c'est bizarre ces petits cheveux c'est comme si...Vous avez perdu vos cheveux?" et moi de répondre, "Oh non non, ils ont toujours été là (ce qui est vrai, depuis toute petite...), c'est comme ça!" accompagné de mon petit sourire qui veut bien dire ce qu'il veut dire (en gros, ferme ta gueule, tes commentaires je m'en passerai bien, et si tu me dis que mes cheveux sont supers fins je...) "Ooooh mais qu'est ce qu'ils sont fins vos cheveeeeeuuux!!". Je ne souris plus, même mon sourire hypocrite ne peut plus lutter.




Tout ça pour dire que ces cheveux, pour moi, c'était normal, et je ne m'étais donc jamais inquiétée de voir des pseudo cheveux à cet endroit là, et ne m'était donc jamais renseignée sur les moyens de luter contre ça.
C'est là qu'entre en scène Alopexy 5% et le minoxydil: substance active censée freiner la chute, et parfois (si t'as le cul bordé de nouilles) de stimuler la repousse.
Moi, quand le dermato m'a prescrit ça, je ne savais pas ce que c'était, mais quand je suis rentrée à la maison avec mes trois petits flacons plus pleins de mystère que d'espoir, je me suis jetée sur internet pour savoir ce qu'il cachait. 
Erreur!
C'est comme quand tu as la migraine et que tu vas sur le net: tu en ressors persuadé d'avoir une tumeur au cerveau.
Sauf que cette fois ci, ce que j'ai lu, en règle générale, je l'ai vécu..Et j'ai bien cru qu'Alopexy allait subir le même sort que Rozex et Tolexine..


Repousses au niveau de la ligne de front. Si si ils sont là!!
Une application le soir, répartie sur tout le cuir chevelu. ok.
Ca risque de graisser vos cheveux. Un peu ouais!! Putain si tu m'avais dit que mes cheveux allaient être aussi gras en 24h qu'ils l'étaient en 72 heures avant je me serais préparée!! (comment? je sais pas, mais j'aime bien me révolter)
Vous allez perdre BEAUCOUP de cheveux. 

Je vais m'attarder un peu sur celui là. 
Avant de constater l'ampleur des dégats et de passer aux choses sérieuses (rdv dermato et traitement) je n'avais pas fait attention aux nombreux cheveux que je laissais sur ma brosse. Autant vous dire que là, je ne pouvais pas faire autrement que de le voir... Lorsque le "shedding" (doux nom donné à cette période de transition où les vilains cheveux faibles tombent pour laisser la place à d'éventuels nouveaux cheveux sains) a débuté, je me suis dit "ok, c'est un passage obligatoire...dis toi que ça va repousser..."  Le problème c'est que les repousses ne sont pas systématiques, donc en gros, tu perds tes cheveux, mais tu sais pas si ce sera bénéfique, et si t'as une chance sur deux de te retrouver deux fois plus chauve qu'avant après le traitement. Tellement réjouissant!!

Je ne sais plus combien de temps le shedding a duré...je n'ai malheureusement pas fait de suivi détaillé ni pris de notes (si vous êtes concernée ou simplement plus intéressée par le sujet je vous conseille le blog de Mathilde, très complet et plein d'infos, de conseils, de photos, de recettes naturelles, etc etc, et qui a vu le minoxydil porter ses fruits! Wouhou!!!)
Ce que je peux vous dire c'est que pendant cette période j'ai été effarée par la transparence que prenait mon crâne. je me souviens de cette fois en particulier où, me promenant dans un petit village plein de charme en plein soleil (ouais, j'aime flaner au milieu des vieilles pierres) je suis passée devant une vitrine, et j'ai fait demi tour pour être bien sûre de ce que j'avais cru voir...Avec le soleil bien orienté sur les dégats, mon crâne apparaissait furieusement en transparence dans le reflet...on voyait plus de peau que de cheveux...j'ai contenu mes larmes car je n'étais pas seule, mais je peux vous dire que durant toute cette période de chutes soit disant bénéfique j'ai chialé bien plus souvent que je ne l'aurai souhaité..
Quand vous voyez vos cheveux les plus sains et les plus épais tomber par poignées quotidiennement je peux vous dire que vous faites pas la maline.


Repousses sur les tempes: on ne voit pas tout, car certains sont très blonds, très clairs, et très fins, mais y'avait rien avant...alors c'est pas mal non?!

Puis un jour, ça a ralenti. Puis ça s'est arrêté. 
Il faut savoir que mes tempes étaient déjà complètement "toutes nues" (comprenez sans cheveux, même fins, même courts. Rien.), mais déjà pendant que les cheveux prenaient la fuite ailleurs, ils commençaient à repousser à cet endroit. Ca m'a semblé bizarre parce que ce n'est pas censé arriver aussi tôt, mais quand il n'y a rien, et que soudainement vous vous retrouvez avec ce que je préfère appeler des bébés cheveux même si ça ressemble plus à des poils, vous clamez un "oh putain....ça repousse!" à la limite du "it's aliiiiiiive!!!"

Aujourd'hui, après trois mois d'Alopexy 5%, mes cheveux ne tombent plus (sauf chutes "normales"), et les repousses sont évidentes. Alors il va falloir être patiente parce qu'avant d'atteindre une certaine longeur et un diamètre de cheveu sain définitif, il va s'en passer des mois. Mais ça marche, et je suis bien contente d'avoir résisté aux nombreuses fois où mes chutes, mon crâne apparant et mes larmes m'ont donné envie d'envoyer chier Alopexy. Parce que ça marche. Oui ça marche. Les repousses sont là, partout: tempes, ligne de front, et ailleurs, même si le plus flagrant reste les tempes, car elles sont apparues bien plus tôt à cet endroit.

Alors oui, mes cheveux regraissent toujours aussi vite, mais franchement, si c'est là le seul prix à payer pour retrouver des cheveux, je signe.

Je n'oublie pas non plus Forcapil, complément alimentaire pour la force, la vitalité et la brillance des cheveux, et des ongles (pour la brillance tu repasseras, j'ai jamais cherché à apporter de la brillance à mes ongles, de toute évidence hein!)
Pendant que certains de mes cheveux tombaient, les autres poussaient plus vite. En règle générale, mes cheveux poussent trèèèès lentement, là, j'ai été stupéfaite de la vitesse à laquelle ils ont gagné en centimètres. 
Et les ongles...D'habitude et depuis des années ils se dédoublaient à peine arrivés à deux millimètres de longueur, mais avec Forcapil, pfff...ils sont longs, forts, épais, durs. Je peux vous dire que mon stock de vernis s'éclate à répandre ses couleurs sur des ongles plus longs. 




Je ne pense pas que mon témoignage/bilan soit le plus complet du monde, ni ne puisse servir de référence, mais je l'ai écrit d'une traite, en posant les mots qui pouvaient résumer ce que j'ai vécu en essayant de ne pas oublier l'essentiel. Si vous avez réussi à tout lire mais que vous vous posez tout de même des questions sur certains points, ou sur n'importe quoi d'autre n'hésitez pas à me le demander, que ce soit en commentaire ou par mail si vous préférez la discrétion. Par exemple, vous vous demandez si Alopexy fait pousser plus que les cheveux? 
Ben je suis désolée de vous le dire mais oui, j'ai vu une influence sur mes poils...ils poussent plus vite, et j'ai revu l'organisation de mon planning déboisage. Alors vous me direz, pour passer l'hiver au chaud, les collants en poils permanents ou la grosse foufounette poilue ça peut avoir ses avantages, mais franchement, je préfèrerai autant m'en passer. 
Vous voyez? On peut parler de tout. 

Merci encore à celles et ceux qui étaient passés par là avec leurs petits mots! Et n'hésitez pas à consulter votre dermato si vous vous sentez concerné(e) par l'un et/ou l'autre de ces problèmes, mon traitement n'est surement pas adapté à tout le monde et ne vous jetez pas dessus sans avoir l'avis d'un professionnel. 


EDIT DU 18 OCTOBRE 2015
J'organise un concours pour remporter un pack de trois soins anti chute de la marque Hairfax!! (protocole Follicle Activ)
Suivez ce lien pour le descriptif des produits et les conditions de participation! 
(fin du concours le 8 novembre 2015 à minuit)




17 commentaires:

  1. Merci pour ce bilan. Je suis super contente que tu vois la différence pour tes cheveux! Et on voit bien tout ces petits bébés cheveux qui poussent. Pour les rougeurs, je ne sais pas quoi te dire. Je comprends très bien ta réticence à prendre un antibiotique quotidiennement. Le rosex avait bien marché pour moi mais je ne l'appliquais qu'un jour sur deux et uniquement sur les joues. En tout cas, je te souhaite bon courage pour la suite et je suivrai attentivement tous tes articles. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as vu ça?! Par contre quand ils vont pousser et qu'ils vont (inévitablement) se mettre à friser, je te dis pas la gueule que je vais avoir! :D Mais ça ou chauve, le choix est vite fait!
      Pour Rozex, je vais tenter le gel d'ici peu je pense, parce que même si les éruptions sont en pause, les rougeurs sont encore très, très présentes, et je pense faire comme toi, l'appliquer uniquement sur les joues.
      Merci pour ton petit mot, et à bientôt!! Bisous!!

      Supprimer
  2. Donc, la suite !

    Je trouve que tu as beaucoup de repousses au niveau du front. Ca forme une ligne de bébés cheveux prêts à reconquérir ton front ! Chez moi, les tempes se sont très vite regarnies aussi, pourtant, avant Minox, c'est aussi ces zones qui étaient clairsemées en premier. J'imagine que les cheveux étant déjà tombés, il n'avaient plus qu'à repousser contrairement à la ligne frontale où la phase télogène n'était pas terminée.

    Et ce Rozex alors, ça a marché moyen :( Ma dermato m'avait dit que l'émulsion était la texture la plus légère. Mon généraliste, lui, disait que c'était l'entre-deux crème et gel. Aucun ne savait s'accorder.. Ma rosacée était due à l'utilisation de cortisone sur le visage (pas bien !). Aujourd'hui, quand je mets rien qu'une application de certaines crèmes conventionnelles, les rougeurs reviennent, je dois aussitôt arrêter sous peine de retour au galop de cette fichue rosacée et remettre un peu de ce Rozex quelques temps. Alors j'ai créé mon propre gel.

    Que ces repousses grandissent vite et fortes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les petites repousses sont bien là!! Au niveau des tempes c'est limite incroyable, ça change complètement l'apparence de l'implantation de mes cheveux autour de mon visage, c'est pas encore ça qui camouflera mon grand front, mais c'est déjà bien!!

      Pour Rozex, oui, je suis plutôt déçue, mais je pense passer au gel si je vois que ma peau redevient catastrophique (en ce moment c'est pas trop mal, je croise les doigts!!) Je serais curieuse de savoir comment tu as créé ton propre gel, mais me connaissant, je pense que je ne me lancerai pas dans une fabrication maison donc gardes ta recette pour toi! :D

      Et oui, que nos bébé cheveux deviennent grands et forts, et vite, et même plus vite que ça! :))

      Supprimer
  3. Je suis pas concernée mais j'ai pas fuit...parce que c'est intéressant d'avoir ton retour ;)
    Merde...ça fait chier pour ta rosacée !
    Mais je comprends bien, surtout pour l'antibio...
    Enfin bon, y a le fond de teint au moins même si c'est que la solution du camouflage, c'est au moins ça.
    Par contre pour tes cheveux, putain comme t'as bien fait de poursuivre !
    C'est dingue et en plus, plus vite que ce que tu pensais !
    Et pour finir, tu le sais que j'ai acheté Forcapil, t'as juste oublié de dire que ça puait le gruyère rance ce machin, au petit dej c'est trop bon :P
    Mais si tu as vu une différence, je vais continuer à (gerber) le prendre :D
    Bisous <3


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la rosacée, bon, je le dis que je resterai avec ma peau d'anglaise alcoolique hein! Oh le cliché!! :D Heureusement que le fond de teint existe oui!!

      Pour les cheveux, aaah oui maintenant je sais que j'ai bien fait de persévérer, et il me tarde de les voir atteindre une longueur correcte! Bon, j'attends pas d'en faire des tresse avant deux ans, mais quand même :)

      Et j'avais jamais fait gaffe à l'odeur de forcapil...c'est malin, maintenant à chaque fois que je vais avaler mes gellules je vais penser ton gruyère rence. Si je gerbe, ce sera de ta faute :p

      Bisous!!

      Supprimer
    2. Et voilà...j'ai fini de lire tes réponses et ça va mille fois mieux mais c'est pour de bon que t'avais rien senti en ouvrant la boîte de ces gélules ?
      Si tu vomis, ce sera pas que de ma faute :D :P ;)
      Bisous <3

      Supprimer
    3. En fait je pense que je suis habituée aux compléments alimentaires qui puent, donc j'avais pas du me rendre compte que ça pue grave!!! :D
      Et pour le vomi...je vois vrrraaaaaiiment pas de quoi tu veux parler...:D :D

      Supprimer
  4. Au fait, nouvelle evolution depuis ou pas? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Côté rosacée, ma peau est entrée en mode hiver: grasse dessous, très sèche dessus. mais les rougeurs et boutons qui en résultent sont quasi absents! Une fois par semaine je me chope une grosse sensation de brûlure au niveau des joues (qui deviennent rouge et chaudes comme jamais), mais un coup de rozex pour la nuit et ça va.
      Les cheveux...mhmm...ils ont recommencé à tomber, mais comme alopexy et grossesse c'est pas compatible, fallait s'y attendre. Mais je n'ai pas l'impression de perdre les nouvelles repousses, et ce n'est pas violent non plus comme rythme de chute, donc j'attends de voir sur le long terme, mais ça va!
      Je t'ai fait un résumé rapide, mais merci beaucoup d'avoir pris des nouvelles!! :)))

      Supprimer
  5. Hello!

    Je viens de lire les articles du blog de Mathilde, et à ton tour les tiens concernant vos soucis de cheveux.
    Je me trouve dans la même situation, j'ai une alopécie qui se remarque surtout au niveau de la raie et du sommet du crâne. On peut voir parfois qu'il manque un peu de masse de cheveux derrière :/ Cela doit faire environ 4 ans, bientôt 5. Et depuis tout ce temps, y'avait que ma mère et moi au courant, ça ne s'est pas remarqué, j'ai tout fait pour bien camoufler chaque jour. Ah, les joies de la poudre noire... mais je commence à en avoir marre :D Et voilà.. ce n'est que maintenant que je me réveille, j'espère juste qu'il n'est pas trop tard. J'ai souvent entendu qu'il ne fallait pas laisser traîner ce genre de problème...
    Je suis un peu dans le même état d'esprit que toi lorsque tu as publié ton premier article sur ce sujet. J'envie tellement les filles avec des cheveux superbes, sans problème et tout... Raaaah :'( J'ai quand même consulté une dermato il y a peut être 2 ans de ça (sachant que mon alopécie ne s'est pas vraiment agravée depuis, ou légèrement), et elle ne m'a rien proposé à part manger plus sainement et équilibré. Je ne l'ai toujours pas fait, mais je me dit qu'il va falloir que je me bouge ! ^^ Penses-tu que cela va arranger les choses ?
    Je vais reprendre rdv avec un autre dermato très bientôt (histoire d'avoir peut être un avis différent), on verra bien ce qu'il me dira. Je lui parlerai de "Alopexy". Et puis vu que mes cheveux sont looooongs, je vais les couper, ça ne leur fera pas de mal, une coupe au carré et ils vont mieux respirer :)

    En tout cas je suis contente pour toi ! Côté évolution, ça donne quoi ?
    Bonne continuation à toi, zoubi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas vite consulter!!
      (ou comment commencer une réponse en entrant direct dans le vif du sujet ^^)
      Je veux pas te faire peur, et en plus tu as prévu de le faire bientôt, mais je ne peux que te conseiller d'aller consulter très vite, d'insister sur ce problème, et si le dermato en question n'en vient pas à parler d'Alopexy, fais le. C'est un traitement qui peut faire un peu peur, mais les résultats sont là. Parce que manger plus sainement c'est sûr que ça ne peut pas faire de mal; mais si le problème dure depuis des années, les causes doivent certainement se trouver ailleurs (si c'est une alopécie androgénétique par exemple) et il faudra pousser les analyses plus loin que "est ce que vous mangez des fruits et légumes?" :D Mais Mathilde en parle très bien sur son blog, t'as du lire ça! ;)
      Et couper ses cheveux, ça peut pas faire de mal non plus! Je les ai portés très longs pendant longtemps, un jour j'ai coupé au carré, et je n'hésite plus à aller rafraichir tout ça dès que je les sens fatigués! Ceux qui sont toujours là, il faut en prendre soin ;)
      Et côté évolution, baaah..disons que grossesse et alopexy, rien ne prouve que ce soit nocif, mais vu que je suis enceinte et que je tiens sûrement plus à mon bébé qu'à mes cheveux (encore heureux!! :D ) j'ai arrêté, et bien évidemment, j'ai recommencé à perdre beaucoup de longs cheveux sains à longueur de journée, mais les repousses dues au traitement sont toujours là, donc je reprendrai dès que je serai "seule dans mon corps" :D
      Ne tarde pas à aller consulter, c'est tout ce que je peux te conseiller. Sans oublier qu'appliquer Alopexy et affronter les premiers effets sur ses cheveux c'est un combat de tous les jours, alors si tu te lances, sois forte!! ;)
      Bisous!

      Supprimer
  6. Coucou !

    Merci de ta réponse. Oui tu as raison, il faut que j'aille consulter au plus vite, faut pas que ça traîne de trop ! Va falloir que je me bouge pour me remettre en forme moi et mes cheveux :) Je n'oublierai pas de parler d'Alopexy à mon futur dermato qui j'espère, sera mieux que le dernier é_è

    Félicitations pour ta grossesse ! Et oui tu as raison, prends encore plus soin de ton bébé que de tes cheveux pour le moment haha :)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  7. j'ai été super émue par ton billet, au delà de tes notes d'humour pour tenter de dédramatiser, perdre ses cheveux, qui plus est pour une nana c'est hyper difficile, j'en ai tout à fait conscience! j'ai des chutes de cheveux anormales et des soucis de rosacée mais rien à voir avec ce que tu as vécu! où en es tu à présent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu tombes pile poil au moment où je recommence à me dire "c'est la merde..c'est reparti". En fait, vu que je suis enceinte, je ne suis plus aucun traitement, et je recommence furieusement à perdre mes cheveux..quelque chose de pas mal..ma raie au milieu s'élargit et sur le devant c'est pas loin de me faire penser à un trou (mais mes yeux sont pas objectifs, peut être que j'en rajoute). A chaque fois que je passe la main dans mes cheveux je donne de quoi manger à mon aspirateur si tu vois ce que je veux dire...donc "la belle chevelure de grossesse" c'est pas pour moi!
      La rosacée, comment dire...ça va ça vient, mais ça avait du me fournir des prédispositions aux varicosités (j'en reparlerai plus en détails plus tard), et ça, autant te dire que ça disparaît pas aussi facilement qu'un bouton (ou que mes cheveux tombent...hahaha) alors je sais pas si je préférais pas "avant", quand je m'enflammais de la face.
      En tout cas j'espère que pour toi ça passera du "anormal" au "normal" et que ça ne s'aggravera jamais, parce que c'est vrai que franchement, on s'en passerait bien!! ;)

      Supprimer
  8. Hello Fard a paupiette !
    Merci pour ce témoignage très sympathique à lire !
    Je vis les mêmes tracas que toi.
    J’ai eu, il y a 7 mois de ça, de grosses plaques rouges qui me brulaient et se desquamaient le tout joliment décoré de boutons enflammés tout autour de la bouche sur un périmètre de 5 cm environ. Je perdais également beaucoup de cheveux depuis un moment (cheveux qui sont extrêmement fins et fragiles au passage), cherchant en vain une solution à ces chutes qui s’intensifiaient jusqu’à ce qu’on voie excessivement mon crâne. La déprime.
    Un dermato me prescrit l’antibiotique Tolexine pour 3 mois et la crème Ketrel pour ma chtouille, et Alopexy pour ma calvitie.


    J’ai suivi les trois mois d’antibiotiques et l’application de la crème Kétrel d’avril à juin, le résultat a été génial. J’avais une superbe peau. Cependant, je regrette d’avoir pris des antibiotiques, et ce, pendant si longtemps. J’ai été très malade au mois d’août. Pas de maladie en particulier mais j’étais très faible. En fait, j’ai dignement fêté mon anniversaire et je ne m’en suis pas remise durant 10 jours, alitée, impossible de manger, j’ai vomi ma bile pendant 4 jours. Je pense que je me suis détruite toute ma flore intestinale et que le moindre élément toxique ingéré m’affectait désormais 30 fois plus. Alors, les antibiotiques pour moi, c’est fini (sauf extrême nécessité). Depuis, j’ai œuvré à me reconstruire mes défenses immunitaires de manière naturelle, mais ceci est un autre sujet.
    En parallèle, j’ai appliqué Alopexy 2%, puis 5%, puis finalement 2% le matin et 5% le soir car j’ai remarqué que le 2% avait tendance à m’assécher le crâne et le 5% à me le graisser. En effet, j’ai aussi constaté une accélération de la chute au cours des deux premiers mois mais ensuite quel résultat fantastique !!

    Mais depuis trois mois, j’ai constaté plusieurs désagréments :
    - La texture de mes cheveux a changé. J’en ai plus, ils poussent plus vite donc ils sont plus longs, mais ils sont moins beaux. Ils sont terriblement secs et font des frisottis partout. Un peu d’humidité et c’est la cata. Les brushings ne tiennent plus. Le changement est frappant et comme c’est arrivé en août, j’ai remis ça sur le compte du sabotage de ma flore intestinale.
    - La texture de ma peau est aussi différente, je ne saurais expliquer en quoi mais je ne l’avais jamais ressentie comme ça auparavant. Et en plus j’ai une acné progressive et terrifiante ! J’ai des boutons très lourds et profonds qui arrivent à une vitesse fulgurante et qui font mal rien qu’en baissant la tête vers le sol ! Je n’ose plus sortir de chez moi sans 3 couches de maquillage, c’est horrible !

    Il faut savoir aussi que j’ai arrêté la pilule en juin, soit il y a 6 mois, après 10 ans de prise en continu. Ca peut faire des dégâts et j’ai directement remis mon acné sur le compte du dérèglement hormonal. Je me dis que ça peut aussi justifier le changement de texture et de tenue de mes cheveux.
    Mais au bout de 6 mois, les choses devraient commencer à se réguler, non ?
    Ou peut-être que tout cela n’est pas exclusivement dû au dérèglement hormonal généré par l’arrêt de la pilule ? Ca ne pourrait pas être l’Alopexy ?
    Surtout que tous ces désagréments sont apparus 3-4 mois après le début d’Alopexy et que dans les effets secondaires il est écrit que peuvent survenir des « éruptions sur la peau pouvant ressembler à de l’acné ».

    Quelqu’un aurait-il eu de l’acné suite à l’application d’Alopexy et/ou un changement de la texture de ses cheveux ?



    RépondreSupprimer
  9. Bonjour ! Je viens de tomber sur votre blog et me demandais si vous aviez repris l'alopexy depuis la fin de votre grossesse, et globalement, ou est-ce que vous en étiez capillairement parlant :) ? Je compte débuter le traitement prochainement et j'aime bien connaitre les différents avis. Merci d'avance pour votre réponse et félicitation pour votre enfant

    RépondreSupprimer